Cote d'Ivoire: Journée internationale de la jeune fille - La Présidente du CNDH engage ses filleules à être toujours des modèles

12 Octobre 2019

La Côte d'Ivoire à l'instar de nombreux pays du monde à célébrer, le 11 octobre 2019, la journée internationale de la jeune fille.

Dans les locaux du Conseil national des droits de l'homme (Cndh), à Abidjan-Cocody, 2Plateaux les Valons, Mme Namizata Sangaré a souligné que cette célébration vise à « mettre en lumière les besoins des filles et à répondre aux défis auxquels elles font face ».

Elle a engagé ses filleules à être toujours des modèles. Mais avant, elle a tenu a salué cette initiative de l'association Peace In Campus, un regroupement de jeunes étudiantes qui l'ont coopté comme marraine de cette journée. Poursuivant, elle a affirmé que cette célébration vise également à les aider à se forger un leadership pour combattre les inégalités et favoriser leur autonomisation économique.

Abordant le thème de cette journée qui s'articule autour du thème : « Les filles, une force libre et inarrêtable », la présidente du Cndh a soutenu que cela traduit bien les « attentes et la reconnaissance de tous les accomplissements réalisés » en faveur des filles. Et cela depuis l'adoption le 15 septembre 1995 de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing et de la Convention relative aux droits de l'Enfant. Cette déclaration a rappelé Mme Sangaré, invite les Etats à « prendre toutes les mesures voulues pour éliminer toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et des petites filles ainsi que les obstacles à l'égalité des sexes et à la promotion des femmes et du renforcement de leur pouvoir d'action ».

Il faut souligner qu'à l'occasion de cette journée un tournoi de football féminin doté du trophée « Namizata Sangaré pour la promotion des droits des jeunes filles », s'est déroulé au stade de l'Université Félix Houphouët-Boigny. « Prenez vos études à cœur, privilégiez le travail et l'excellence, participez à l'innovation et à la technologie ; soyez les meilleures de votre génération », a exhorté Mme Sangaré qui avait à ces côtés, le président du Centre national des droits de l'homme du Libéria.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.