Angola: Le Gouvernorat de Luanda se réunit avec les chauffeurs de Taxi

Luanda — Les accidents de la route et la définition exacte des endroits qui devraient servir d'arrêt ont été vendredi, dans la capitale angolaise, au centre d'une réunion entre le Gouvernorat provincial de Luanda et les chauffeurs de Taxi.

Préoccupé par le taux des sinistres routiers, qui causent des morts et des dégâts matériels, le gouverneur de la ville, Sergio Rescova, a exhorté les chauffeurs à redoubler la prudence au volant pendant les heures de travail.

Se plaignant du fait que beaucoup d'arrêts étaient transformés en des petits marchés publics qui produisent des immondices, le gouverneur, qui a requis le déplacement de l'arrêt situé au côté de l'Eglise catholique de Viana (banlieue où la réunion s'est déroulée), a promis d'œuvrer dans le sens d'améliorer les conditions des arrêts officiels.

Par contre, les taximen ont exigé du Gouvernorat provincial, la réfection des voies secondaires et tertiaires en vue de réduire les bouchons enregistrés quotidiennement dans la ville.

Ils ont également demandé l'illumination des artères, la présence de la Police proche des arrêts et la construction des voies destinées spécialement aux véhicules de Transport public, en vue de faciliter le trafic routier et la mobilité des citoyens.

Enfin, les conducteurs ont proposé la mise en place d'un service de réparation, dont la tâche principale serait de combler les nombreux trous qui « embellissent » les artères de la capitale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.