Soudan: Conseil supérieur de la paix informe des préparatifs pour les négociations

Khartoum — Le président du Conseil de la souveraineté, Lt. Gén. Abdul-Fattah Al-Burhan, a reçu une invitation officielle du président du Soudan du Sud, Salva Kiir, d'assister à la séance d'ouverture des négociations de paix entre les délégations du gouvernement et des mouvements armés, prévue le 14 octobre à Juba.

L'invitation a été remise par le chef de la délégation sud-soudanaise, Tott Galwak, qui a tenu une réunion conjointe vendredi à la Maison d'Hôtes avec le Conseil supérieur de la paix sous la présidence du lieutenant-général Abdul-Fattah Al-Burhan, président du Conseil de la souveraineté.

Le Conseil s'est informé sur les arrangements et les préparatifs de l'État du Soudan du Sud en vue d'accueillir les négociations.

Mohamed Al-Hassan Al-Tayeshi, membre du Conseil de la souveraineté et membre de la délégation gouvernementale chargée des négociations, a déclaré que le conseil s'est rassure sur les arrangements pris par les frères du Soudan du Sud pour l'organisation des pourparlers de paix le 14 octobre.

Il a souligné que tous les partenaires internationaux et régionaux ainsi que des mouvements armés ont été invites pour participer au processus de négociations.

Il a déclaré que la séance inaugurale serait ouverte par le président du Conseil de la souveraineté, général Abdul-Fattah Al-Burhan et le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, en présence des présidents de plusieurs pays amis, soulignant que le Soudan du Sud partage des points communs avec le Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.