Soudan: Imam - Les enjeux des négociations devraient être globales

Khartoum — Le Président du Mouvement de libération du Soudan - Deuxième révolution - Abul-Gasim Imam a exprimé son soutien aux négociations de paix qui doivent être lancées le 14 octobre à Juba, soulignant que les questions à négocier doivent être globales et que la paix étant essentielle et stratégique pour la stabilité du pays.

Dans une déclaration à la SUNA, il a indiqué que son mouvement soutenait le processus de paix et appelait à l'unification des positions et aux questions globales des négociations, tout en exhortant le gouvernement et les mouvements armés à coopérer et à entamer des discussions avec une seule équipe.

Imam a déclaré : "Nous sommes des partenaires du processus de paix que je connecte avec les parties prenantes et nous appelons à traiter les causes profondes de la guerre afin que la paix ne soit pas entachée de distorsions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.