Madagascar: Tana Masoandro - L'Etat ne reculera pas

Le régime Rajoelina persiste et signe dans la mise en oeuvre du projet Tana-Masoandro malgré la contestation de certains habitants d'Ambohitrimanjaka qui refusent de quitter leurs terrains. Et ce, bien malgré la proposition d'indemnisation émanant du « Fanjakana ».

Hier, une forte délégation du Ministère en charge de l'Aménagement du territoire, de l'Habitat et des Travaux publics dirigée par le ministre Hajo Andrianainarivelo a effectué une descente à Ambohitrimanjaka pour constater de visu l'avancement des travaux. A noter que l'entreprise en charge des travaux de construction d'un pont prévu servir à l'acheminement des matériaux est déjà à pied d'oeuvre. D'après Hajo Andrianainarivelo, les membres du comité mis en place pour étudier l'indemnisation des riverains concernés par le projet se réuniront à partir de la semaine prochaine.

« Toutes les rizières et terrains touchés seront indemnisés », a rassuré le ministre. D'après les explications, le projet Tana-Masoandro, un des plus grands défis du président Andry Rajoelina pour ce premier quinquennat, débutera sous peu. La société ayant obtenu le marché de la réalisation de Tana-Masoandro aurait déjà été identifiée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.