Madagascar: Administration fiscale - Le paiement en ligne effectif pour les grandes entreprises

Le ministère de l'Economie et des Finances, à travers la Direction Générale des Impôts multiplie les initiatives pour augmenter les recettes fiscales.

La télé-déclaration des impôts existe depuis 2007. Mais c'était encore une coquille vide dans la mesure où le paiement en ligne n'existait pas encore. Maintenant, c'est chose faite avec l'effectivité l'e-paiement au niveau de la Direction des Grandes Entreprises (DGE).

Tournant décisif

L'annonce a été faite avant-hier, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence du ministre de l'Economie et des Finances, Richard Randriamandranto. Ce dernier a déclaré, à cette occasion que « la mise en place de l'e-paiement est un tournant décisif pour l'administration fiscale malgache dans la mesure où cette nouvelle procédure facilitera le travail des contribuables pour le paiement des impôts et taxes et aidera le gouvernement à réaliser ses objectifs d'augmenter les recettes publiques ». Faut-il en effet préciser que la Direction des Grandes Entreprises apporte la grande majorité des recettes fiscales. Sur ce point d'ailleurs, le Directeur Général des Impôts, Germain a précisé qu'avec les Services Régionaux des Entreprises, la DGE représente 93% des recettes fiscales. Raison pour laquelle, le service de paiement en ligne sera étendu dans ces services régionaux, d'ici peu. En somme, et comme l'a réitéré le ministre de l'Economie et des Finances, la mise en place de l'e-paiement constitue une avancée significative dans les efforts de réformes engagées par le gouvernement.

Partenariat

Des réformes engagées en partenariat avec les banques. En effet, une dizaine de banques primaires ont adhéré à cette plateforme de télépaiement. Il s'agit, en l'occurrence de la BMOI, de la Société Générale, de la BOA, de la BNI, d'Accès Banque, de Baobab, de BM Madagascar, de MCB, de la SBM et de la SIPEM. La Banque centrale a mis en place un système permettant la gestion du télépaiement avec le Trésor public. En tout cas, l'effectivité de ce paiement en ligne témoigne de la réussite des politiques de réformes menées au sein de l'administration fiscale. « Nous félicitons la DGI qui a fait preuve d'une célérité exceptionnelle dans la mise en place de ce système qui offre aux contribuables un service d'e-paiement immédiat et sécurisé » a déclaré Alain Merlot président de l'Association Professionnelle des Banques (APB). Notons par ailleurs que pour la mise en place de ce service, la DGI a bénéficié de l'appui de l'ATI (Addis Tax Inititaive), de la Fondation Bill et Melinda Gates du ministère fédéral de la coopération allemande (BMZ) et de la coopération allemande (GTZ)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.