Cote d'Ivoire: Droit international humanitaire - Des étudiants en Droits s'affrontent dans un concours de plaidoirie

11 Octobre 2019

L'équipe de l'Institut national de formation judiciaire (Infj) a remporté, hier, le concours de plaidoirie en Droit international humanitaire, organisé depuis le 9 octobre, par le comité international de la Croix-rouge (CICR).

Elle a battu en finale, celle de la chaire Unesco, à l'issue d'une compétition serrée, organisée à l'Université Félix Houphouët-Boigny, de Cocody. L'équipe de l'Infj, campait le rôle de la Défense d'un client imaginaire, le colonel « Atchôliê », accusé par le cabinet du procureur (l'équipe de la Chair Unesco) d'avoir commis des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre à l'occasion d'un conflit armé.

Composée de trois étudiants, chaque équipe a fait montre de son talent devant un jury composé d'hommes et de femmes de métier. A savoir, le Prof. Jérôme Tra Bi, magistrat, sous-directeur à la direction des études de la législation et de la documentation du ministère de la Justice ; le Colonel Ouassenan Jean-Hubert, Commandant adjoint du Commandement des Ecoles et Centre de formation des Armées ; Dr. Atsé Camille et Dr. Adopo Annick, tous deux maîtres assistants en Droit public à l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, Mme Myriam Raymond-Jetté, conseillère juridique régionale du Cicr.

La cérémonie de clôture qui a suivi la compétition, le Chef de délégation du Cicr, Christophe Voge, s'est réjoui du succès de cette édition 2019. « L'objectif de ce concours, est de sensibiliser les étudiants et leurs responsables académiques au droit humanitaire. Le droit humanitaire a un impact considérable sur les populations quand les décideurs s'efforcent de les respecter. Nous voulons faire ressortir la nécessité de préserver l'humanité dans les situations de conflit », a-t-il souligné.

Il a également indiqué que le vainqueur du concours représentera la Côte d'Ivoire à Tunis, en 2020, au concours régional qui opposera plusieurs pays.

Organisé tous les deux ans, à l'intention des étudiants de Côte d'Ivoire, et particulièrement ceux des facultés de Droit, ce concours a opposé cette année, 10 équipes. A savoir, l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, l'Universit2 méthodiste, l'université Péloforo Gon Coulibaly de Korhogo, le Cerap, l'université islamique, l'université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, l'université Alassane Ouattara de Bouaké, l'institut universitaire d'Abidjan, la Chair Unesco pour la Culture de la Paix et l'Institut national de formation judiciaire (Infj).

Le doyen de l'Ufr des sciences juridiques administratives et politiques, Pr. Kassia Bi Oula Joachim, la représentante spéciale du Président de la Commission de l'Union africaine, Mme Joséphine Mayumba Kala ont réhaussé de leur présence la finale du concours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.