Maroc: 10ème championnat mondial de kitesurf "Prince Moulay El Hassan Kite World Cup 2019"

La Britannique Kirsty Jones a remporté, mercredi, l'épreuve du kitesurf Strapeless du 10è championnat mondial de kitesurf "Prince Moulay El Hassan Kite World Cup 2019", qui se déroule du 4 au 13 octobre à Dakhla.

Jones a triomphé en finale devant la Française Charlotte Carpentier. La troisième marche du podium a été occupée par la Suédoise Catharina Edin, au moment où l'Australienne Peri Roberts s'est adjugé la quatrième place.

Concernant la catégorie "hommes", l'épreuve du kitesurf Strapeless rassemble 35 compétiteurs, dont 10 marocains.

Après cinq étapes, Dakhla constitue la 6ème étape avant celle du Brésil.

Dans une déclaration à la MAP, la Britannique a indiqué que Dakhla est l'un des meilleurs spots pour faire du kitesurf dans le monde, vu les conditions climatiques parfaites et adaptées pour la pratique de ce sport, notant que "chaque année le vent est idéal et les vagues sont toujours au rendez vous".

De même, la championne britannique a fait savoir qu'elle vit et travaille à Dakhla et qu'elle a décroché le premier championnat du "kietsurf world cup event", tout en exprimant sa joie d'avoir remporté l'épreuve de strapless de l'étape de Dakhla. "Cette victoire me procure une sensation indescriptible", s'est-elle réjouie. Placée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, cette manifestation sportive qui a réuni les 100 meilleurs compétiteurs internationaux dans les deux disciplines Freestyle et Strapless, est initiée par l'Association Lagon Dakhla, en partenariat avec la wilaya, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le GKA (Global Kitesports Association) et sous l'égide de la Fédération Royale marocaine de voile et le World Sailing Federation. Parmi les riders internationaux présents à cette manifestation, figurent les trois premiers du classement du GKA Word Tour pour la discipline du Freestyle, à savoir le Suisse Maxime Chabloz, le Brésilien Carlos Marios et l'Italien Gianmaria Coccoluto.

Outre des participants marocains, des riders aguerris, issus de plusieurs pays, dont la France, la République Dominicaine, le Danemark, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Colombie ont pris part à cet événement, devenu incontournable pour les férus des sports de glisse à travers le monde.

Parallèlement au kitesurf, d'autres activités sportives, ludiques et de sensibilisation à l'environnement sont programmées au profit des jeunes et des enfants de la région Dakhla-Oued Eddahab sur la plage de Foum Labouir, avec l'organisation d'opérations de nettoyage des sites de la compétition, ainsi que des sessions d'initiation au kitesurf animées par des riders et des moniteurs spécialisés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.