Angola: Le cardinal appelle le Gouvernement angolais à investir dans l'agriculture pour combattre la famine

Saurimo (Angola) — Le cardinal Eugenio Dal Corso a appelé le Gouvernement angolais à investir davantage dans le secteur agricole, en vue de combattre la famine et la pauvreté extrême qui se vivent en Angola.

Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement devrait miser sur la formation des techniciens, en quantité et en qualité, dans les secteurs d'Agronomie, et doter les paysans des outils nécessaires, afin que les familles cessent de pratiquer l'agriculture manuelle et optent pour l'agriculture mécanisée.

Interpellé vendredi par l'ANGOP, en marge de la deuxième Conférence Episcopale d'Angola et São Tomé et Principe (CEAST), le cardinal a souligné que le pays était riche en ressources hydriques et terres fertiles, et qu'investir sérieusement dans l'Agricultures donnerait plus d'emplois aux familles qui vivent dans la campagne.

Le Gouvernement devrait également prêter une attention particulière aux entrepreneurs du secteur agricole, a-t-il ajouté à Saurimo, principale ville de la province diamantifère de Lunda Sul (est).

Interrogé sur la lutte menée par le Gouvernement contre la corruption en Angola, le cardinal a salué les actions entreprises dans ce sens par le Président de la République, João Lourenço et par les institutions de la Justice.

Combattre ce mal permettrait de rendre crédible l'Angola et d'y attirer davantage des investisseurs étrangers, a-t-il souligné.

D'après Dal Corso, le moment était propice pour opérer des reformes politiques en Angola au profit du peuple sur lequel retombent les conséquences de la pauvreté.

Le pays va bien, car la recherche des solutions aux problèmes de développement se poursuit par l'établissement des partenariats publico-privés, a-t-il ajouté.

En dépit de toutes les mesures prises jusqu'ici, la pauvreté se fait encore sentir au sein des communautés rurales, d'où le Gouvernement devrait travailler davantage et parier sur le secteur agricole, par la création des Ecoles agraires dans les provinces, pour assurer la formation des techniciens et des paysans, en vue d'améliorer leur rendement dans les champs agricoles, a-t-il enfin ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.