Sénégal: Kaffrine - 200 porteuses de lésions cancéreuses recensées en trois ans (médecin-chef)

Kaffrine — Quelque 200 femmes porteuses de lésions cancéreuses ont été recensées dans la région de Kaffrine entre 2016 et 2018 dans le cadre d'opérations de dépistages organisées dans cette région du centre du Sénégal, a révélé le docteur Moustapha Diop, médecin-chef de cette région médicale.

"Dans la région de Kaffrine, entre 2016 et 2018, nous avons dépisté 6 460 femmes dont près de 200 ont été effectivement porteuses de lésions cancéreuses. Le cancer est une réalité dans la région", a-t-il indiqué.

Le docteur Diop intervenait samedi dans le cadre d'une activité de mobilisation sociale marquant la célébration pour la première fois du mois dédié à cette maladie, Octobre Rose.

Des séances de sensibilisation et de dépistage gratuit du cancer du col de l'utérus au profit 1500 femmes ont rythmé cette manifestation initiée par la municipalité de Koungheul.

Dr Diop a, par ailleurs informé que la ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA) a révélé dans une étude que près de 1.500 nouveaux cas de cancer du sein et 1000 du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année au Sénégal.

"Cette journée est une occasion pour les femmes du département de Koungheul de connaître leur statut mais également un moyen majeur de prévention du cancer du col de l'utérus", a salué le médecin chef de région, en invitant les élus territoriaux à suivre cette démarche "innovante" du maire de Koungheul, Yacine Camara.

"Cette initiative doit faire tache d'huile dans toutes les communes du département et voire de la région", a encore apprécié Dr Diop, rappelant que la région de Kaffrine a aujourd'hui un dispositif de prise en charge du cancer avec la disponibilité d'un vaccin gratuit pour les filles dans tous les districts.

"Aujourd'hui, dans la région de Kaffrine, nous avons la possibilité de les prendre en charge les femmes qui sont dépistées et porteuses de légion précancéreuse grâce à un appareil de cryothérapie et de mammographie disponibles", a-t-il ajouté, faisant savoir que le ministère de la Santé et de l'Action social était en train de faire des efforts dans le cadre de la lutte et de la prévention du cancer, au Sénégal.

"L'équipe municipal, consciente de la santé de la femme cherche toujours les opportunités et essaie de les saisir au profit de ces dernières. Nous voulons lutter contre la mortalité maternelle et le cancer, à Koungheul", a, pour sa part, réagi le maire, Mayacine Camara, initiateur de journée de sensibilisation et de dépistage gratuit du cancer du sein et du col de l'utérus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.