Sénégal: Aminata Touré appelle à dépassionner le débat sur les migrations

La présidente du Conseil économique social et environnemental du Sénégal, Aminata Touré, a souligné la nécessité de dépassionner le débat sur les migrations, appelant notamment à l'analyser sous l'angle d'un phénomène naturel.

"Les Africains migrent pour l'essentiel à l'intérieur du continent. Il faut dépassionner le débat, amener les chiffres et se dire que, c'est un phénomène naturel" a expliqué, Mme Touré, en marge de l'ouverture, samedi, à Marrakech, de la 12 édition de la World policy conférence (WPC 2019).

"Depuis l'existence de l'humanité, les peuples ont migré. L'Afrique étant le berceau c'est d'ici que les peuples sont partis pour aller ailleurs" a-t-elle déclaré en précisant que la migration et les menaces terroristes sont deux défis qui doivent être traités ensemble.

"Les africains sont ceux qui migrent le moins en Europe" selon la présidente du CESE.

"Il faut dépassionner cette question de la migration et restituer les chiffres" a demandé Aminata Touré.

Néanmoins, "nous voulons que nos jeunes trouvent des opportunités en Afrique. C'est tout le sens du développement du plan Sénégal émergent (PSE) que le Président Mack Sall déroule, depuis 2013".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.