Tunisie: L'observatoire Chahed appelle l'ISIE à permettre aux représentants des candidats du premier tour d'accéder aux bureaux de vote

Tunis — L'Observatoire Chahed pour le contrôle des élections a appelé l'instance électorale (ISIE) a l'urgence d'intervenir et d'ordonner aux présidents des centres et bureaux de vote de permettre aux représentants des candidats du premier tout à l'élection présidentielle d'observer le scrutin.

Dans une déclaration dimanche, l'observatoire dénonce la décision de l'Instance supérieure Indépendante pour les Elections en date du 12 octobre d'interdire aux représentants des candidats du premier tour d'accéder aux bureaux de vote pour observer l'opération du vote scrutin et garantir, ainsi, la transparence et l'intégrité de l'élection pour pouvoir, éventuellement, introduire des recours conformément à l'article 147 de la loi électorale.

La même source constate que la décision de l'Instance électorale risque de discréditer l'élection présidentielle.

Sur un autre plan, L'observatoire Chahed indique que le démarrage du scrutin s'est déroulé dans de bonnes conditions et que les bureaux ont ouvert leurs portes à l'heure, faisant toutefois observer que les observateurs (1021) ont relevé certaines infractions reflétant le manque de préparation des agents.

Plus tôt dans la journée, l'ISIE avait déclaré dans une conférence de presse au Palais des Congrès à Tunis, avoir accordé des accréditations à 33094 représentants des deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l'élection présidentielle, en plus des 18 mille observateurs Tunisiens, 700 étrangers sans compter les journalistes (2100) et des personnalités hôtes (320).

Et de préciser que l'instance a accordé des accréditations aux représentants des deux candidats qualifiés pour le deuxième tour seulement, à la demande de ces derniers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.