Cameroun: Comprendre l'approche par compétence dans les Enseignements secondaires

Cette nouvelle méthode pédagogique est expérimentée au cours de cette année scolaire pour les classes de 4e

Cette nouvelle année scolaire démarre avec l'introduction d'une nouvelle technique d'enseignement dans le secondaire en classe de 4e. Il s'agit de l'approche par compétences (APC), qui est ainsi à sa troisième année d'expérimentation. Introduite il y a deux ans en classe de 6e et 5e, cette approche a l'avantage de permettre aux enfants d'acquérir des compétences pratiques pour qu'une fois sortis du système scolaire, ils soient en mesure de s'insérer dans la vie socio-professionnelle.

Cette méthode embrasse du reste la dynamique impulsée par les pouvoirs publics, préoccupés par la professionnalisation des enseignements. Au moment où la nouvelle année scolaire pend ses marques, CT a approché l'inspecteur coordonnateur général de pédagogie, chargé des sciences humaines au ministère des Enseignements secondaires (Minesec) pour avoir plus de détails sur cette approche qui fait son bonhomme de chemin. Victor Emmanuel Botnem, en profite pour réitérer, par ailleurs la mise en garde du Minesec contre ceux des enseignants absentéistes, qui fuient les zones reculées pour chercher des affectations dans les centres urbains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.