Congo-Kinshasa: 320 Casques bleus bangladais de la MONUSCO décorés de la « Médaille des Nations Unies » à Bunia

communiqué de presse

Pour sa tournée d'au revoir aux Casques bleus de la MONUSCO basés en Ituri, le Commandant de la Force séjourne à Bunia depuis ce jeudi 10 octobre 2019. L'occasion pour le General Elias Rodriguez Martins Filho de rendre hommage aux soldats de la Paix du contingent bangladais mais aussi de lancer un appel à tous les casques bleus de se battre sui nécessaire pour la protection des civils, cœur du mandat de la MONUSCO.

Bunia, le 10 octobre 2019 - C'est sous une fine pluie que le General de Corps d'Armées brésilien, Elias Rodriguez Martins Filho, Commandant de la Force de la MONUSCO, est arrivé jeudi 10 octobre 2019 à l'aéroport national de Bunia en Ituri. Le Commandant de la Force de la MONUSCO est venu honorer les 320 casques bleus bangladais qui servent sous le drapeau onusien en Ituri depuis un an, en les décorant de la médaille des Nations Unies.

Cette « médaille des Nations Unies » décernée aux 320 casques bleus bangladais de la MONUSCO se veut donc un symbole de « la reconnaissance du dévouement, de la loyauté et des services rendus à la noble cause de la paix et de l'humanité », a déclaré le Commandant de la Force.

A tous les Soldats de la Paix en RDC, le chef des Casques bleus de la MONUSCO a lancé ce message : « continuez à travailler, continuez à vous battre si nécessaire pour protéger les populations civiles, ce qui est notre tâche essentielle dans cette partie du pays et pour toute la Mission. Gardez le même état d'esprit, maintenez votre engagement au plus haut niveau pour protéger la population civile et renforcez la confiance parmi les populations afin de s'assurer qu'elles comprennent notre mandat et qu'elles comprennent que nous sommes là pour les soutenir ».

Maintenez votre engagement au plus haut niveau pour protéger la population civile.

Pour finir, le General Elias a invité les militaires à travailler en synergie avec toutes les composantes de la MONUSCO car, a-t-il conclu, « la protection des civils n'est pas seulement une tâche militaire, elle concerne tout le monde ».

Au quotidien, l'Unité d'Aviation bangladaise apporte un appui aérien aux opérations de la MONUSCO : insertion et extraction de troupes, reconnaissance aérienne, rotation de troupes, approvisionnement en cargaison, projection de forces, vols de hautes personnalités, largage de tracts, évacuations de soldats, transport de prisonniers, etc. De plus, l'Unité d'aviation bangladaise de la Force de la MONUSCO soutient des opérations aériennes civiles. Depuis 2003, ce sont quelque 32,000 heures de vol que cette Unité a effectuées jusqu'à ce jour.

Outre l'Ituri et pour cette année seulement, l'Unité d'Aviation bangladaise de la MONUSCO basée à Bunia en Ituri a été déployée à Goma, Beni, Bukavu ou Kalemie pour des missions périlleuses de protection des civils.

La cérémonie de décoration est donc un grand évènement de reconnaissance pour ces soldats de la paix qui, au péril de leurs vies, ont permis à la Mission des Nations Unies en RDC de remplir son mandat de protection des civils et d'appui aux Forces de défense et de sécurité congolaises dans la lutte contre les groupes armés. Cinq bangladais ont en effet perdu leurs vies dans cette Province depuis leur établissement en Ituri le 15 août 2003

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.