Guinée: Les militants de l'UNED de feu Diao Kanté rejoignent massivement le PGPD

13 Octobre 2019

Au terme d'une consultation de deux jours, les militants de l'Union nationale pour l'égalité et le développement(UNED) décident d'adhérer massivement au parti guinéen pour le progrès et le développement (PGPD) ce samedi 12 octobre 2019.

Interrogé, Bangoura Nabilaye Moussa secrétaire administratif permanent de l'UNED du feu Honorable Diao Kanté a expliqué les motifs du départ des militants de l'UNED pour le PGPD.

"Puisque nous sommes dans un cas d'exception depuis la mort de notre leader, les conseillers communaux de notre parti et les secrétaires fédéraux et les responsables des sections qui ont organisé des consultations internes les 11 et 12 octobre 2019 à notre siège pour parler de la vie future de notre formation politique.

À l'issue des débats, nous avons décidé de nous retirer du parti UNED pour intégrer le parti guinéen pour le progrès et le développement (PGPD). Puisqu'un bicéphalisme avait commencé, nous avons décidé de quitter massivement le parti.

Il y a beaucoup de choses qui se faisaient en catimini. Puisqu'on ne pouvait pas aller en guerre contre des gens, on a préféré démissionner définitivement", nous-a-t-il confié.

De son côté, Amara Bangoura secrétaire général de la jeunesse du PGPD s'est au nom de la présidente de sa formation politique réjoui de cette adhésion massive au sein du parti guinéen pour le progrès et le développement.

"Aujourd'hui, c'est un grand jour de bonheur pour le PGPD. C'est un sentiment de satisfaction morale qui nous anime dans notre position de parti visionnaire. Avec cette arrivée massive, les perspectives sont énormes.

À court terme, nous allons nous atteler à la restructuration du parti, prendre des dispositions pour les législatives qui pointent à l'horizon.

À long terme, il y a l'élection présidentielle de 2020. D'où la grande importance de cette adhésion massive. Pour ce qui est des législatives, nous souhaitons avoir le maximum de député", a-t-il indiqué.

Avant de terminer, il a invité les guinéens à cultiver la paix. Pour lui, les jeunes, les femmes doivent se donner les mains pour prendre leur destin en main parce que pour lui, à l'arrivée de chaque régime en Guinée, on ne parle que de ces deux couches.

"Nous invitons les populations guinéennes à rejoindre notre parti. Ses portes leur sont grandement ouvertes", a-t-il lancé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.