Tunisie: Présidentielle 2019 - Plus de 6600 observateurs d'organisations de la société civile déployés dans les bureaux de vote à l'intérieur du pays et à l'étranger (ONG)

Tunis — La directrice Programme d'I Watch, Yousra Mkadhem a indiqué que plus de 6600 observateurs d'organisations de la société civile dans les 27 circonscriptions électorales à l'intérieur du pays et 6 circonscriptions à l'étranger sont affectés dans les bureaux de vote pour le second tour de la présidentielle.

Les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux concernant l'absence d'observateurs dans ces bureaux ce dimanche sont erronées, a-t-elle affirmé lors d'un point de presse à Tunis. Etaient présents à la rencontre, la coalition Awfia, l'observatoire Chahed, l'organisation Jeunesse sans frontières et le Centre Tunisien Méditerranéen (TU-MED).

Propager des rumeurs selon lesquelles il n'y a pas d'observateurs dans les bureaux de vote est de nature à perturber l'opération électorale et d'avoir un impact négatif sur le vote, les électeurs pouvant perdre confiance dans tout le processus électoral, a regretté la responsable d'I Watch.

Intervenant à cette occasion, les représentants des ONG ont relevé la réduction du nombre des représentants des candidats en comparation avec le 1er tour de la présidentielle et des législatives.

Ils ont affirmé la présence d'observateurs de la société civile dans les bureaux de vote dans la zone frontalière et dans les zones rurales éloignées. Pour eux, les rumeurs circulant sur l'absence d'observateurs sont infondées et ne doivent pas être prises en considération pour ne pas nuire au processus électoral et entamer la confiance des électeurs dans le processus électoral.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.