Algérie: El-Oued - Plus de 3.800 piqures enregistrées depuis le début de l'année

El-Oued — Pas moins de 3.873 piqures de scorpions ont été enregistrées entre janvier et fin septembre derniers dans la wilaya d'El-Oued sans faire heureusement de décès, a-t-on appris dimanche de la direction locale de la Santé et de la Population (DSP).

Le plus grand nombre des victimes a été signalé au niveau des régions agro-pastorales de Hassi-Khelifa (498 cas), El-Magrane (405), Reguiba (303), Guemmar (298) et Miyeh-Ouensa (261), a-t-on précisé.

Selon le Dr. Kamel Dif, du service de la prévention à la DSP, l'absence de cas mortels est le fruit des prestations des services de la santé qui se sont attelés à assurer une bonne prise en charge médicale des victimes au niveau des établissements hospitaliers et de santé de proximité, en plus de la disponibilité des sérums antivenimeux, ainsi que le rapprochement des prestations de santé du citoyen dans les régions enclavées.

Une hausse du nombre de piqures est relevée en milieu urbain, où ont été enregistrés 1.975 cas, soit 50% du nombre global des cas piqués de la wilaya.

Le responsable du service de la prévention a imputé cette situation à un problème d'hygiène en milieu urbain, nécessitant l'élaboration d'un programme axé sur la sensibilisation des citoyens sur le nettoiement et la salubrité de leur milieu.

La DSP a procédé, à ce titre, à l'organisation de sessions de formation sur la réanimation en direction des praticiens généralistes, notamment ceux exerçant dans les communes éloignées en vue d'une bonne prise en charge des victimes d'envenimation due au scorpion.

Ceci, en plus d'un programme arrêté, avec le concours des communes et des associations, pour la sensibilisation dans les quartiers les plus touchés par le fléau, à travers l'exploitation des moyens de communication et l'ancrage des règles d'hygiène de l'environnement chez les différentes catégories sociales, selon le même responsable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.