Sénégal: Affaire de prime des Lions du Sénégal - Augustin Senghor apporte des éclaircissements

Une affaire de prime crée un conflit entre les joueurs sénégalais et leur fédération à Singapour ! Vice-champion d'Afrique depuis peu, le Sénégal a réussi un très bon match nul (1-1) face au Brésil jeudi du côté de Singapour où les deux sélections étaient opposées en match amical.

Mais si tout s'est bien passé pour les Lions de la Teranga sur le terrain, ces derniers frôlant même la victoire en fin de match quand Mané a trouvé le poteau, l'encadrement n'a une nouvelle fois pas été à la hauteur pour les coéquipiers d'Idrissa Gueye.

En effet, les Lions de la Teranga sont très remontés contre leur fédération. À l'issu du match amical contre le Brésil, celle-ci leur a offert une prime de 1000€ (655000F CFA). Une somme refusée par les joueurs qui en réclameraient 755000 FCFA comme prévu. Interrogé à ce sujet par nos confrères d'emedia, Augustin Senghor, président de la Fédération Sénégalaise de Football est allé dans le sens des joueurs sénégalais.

« C'était une discussion bon enfant et ils n'avaient pas posé le problème avant le match parce que je n'avais pu rallier l'hôtel à Singapour que la veille vers 22h. Voilà le fin mot de l'histoire. Il serait totalement insensé de vouloir réduire un montant dont le total ne fait même pas 2 millions FCFA. Ce qui s'est passé, c'est qu'après-discussions avec certains cadres dans les vestiaires, j'ai accepté leur demande que je comprenais parfaitement et nous avons convenu de leur verser un montant supplémentaire de 1000 euros (environ 655 000 FCFA) qu'ils percevront lors du prochain rassemblement de novembre à Dakar », a annoncé le président de la Fédération Sénégalaise de Football.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.