Algérie: Pierre Laurent réitère le soutien de son parti aux revendications du peuple sahraoui

Paris — Le Secrétaire national du Parti communiste français (PCF) et vice-président du Parti de la gauche européenne, Pierre Laurent, a réitéré samedi le soutien ferme de son parti aux revendications du peuple sahraoui, en particulier le droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

Dans son discours prononcé lors de la manifestation des communautés sahraouies établies en Europe, tenue samedi à la Place de la République à Paris, Pierre Laurent a déclaré que son parti "soutient pleinement les revendications des manifestants et de tous les Sahraouis, en particulier le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination et la reconnaissance de son droit à l'indépendance nationale".

"Nous ne voulons pas que la France mène la bataille, mais tout ce que nous demandons aujourd'hui, c'est que Paris mette fin à son soutien inconditionnel au Royaume du Maroc et qu'elle soit du côté des revendications du peuple sahraoui au sein des Nations Unies afin de pouvoir exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance. Et œuvrer pour la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis dans les prisons de l'occupation marocaine", a soutenu M. Laurent dans son allocution.

"J'ai visité avec un certain nombre de députés, les camps de réfugiés sahraouis et le mur de la honte, et nous avons beaucoup exposé sur la réalité et les conditions de vie du peuple sahraoui", a-t-il ajouté. "Nous resterons avec le peuple sahraoui tout au long de sa lutte de libération jusqu'à l'indépendance", a-t-il insisté.

D'autre part, M. Laurent a renouvelé son "soutien à la lutte du peuple sahraoui et être toujours avec la communauté sahraouie en France lors de manifestations et autres événements afin que les Sahraouis puissent atteindre tous les responsables du pays, les organes des Nations Unies et la communauté internationale dans son ensemble".

La communauté sahraouie d'Europe et les participants à cette grande manifestation de soutien au peuple sahraoui, ont appelé à la tenue d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental qui permettra aux Sahraoui de décider librement de leur avenir.

A l'appel de la Coordination des associations de soutien au Sahara occidental en France, la manifestation a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, venus adresser un message fort à Paris pour qu'elle joue un rôle constructif dans le règlement du conflit au Sahara occidental, conformément aux principes et à la Charte des Nations Unies qui garantissent au peuple sahraoui son droit inaliénable à l'autodétermination.

La manifestation a été également l'occasion pour les participants, la communauté sahraouie établie en Europe, les associations et les partis politiques, ainsi que les acteurs de la société civile solidaires avec les Sahraouis dans leur combat, pour dénoncer les violations des droits humains perpétrées par les forces d'occupation marocaines au Sahara occidental et pour demander au Conseil de sécurité de l'ONU d'étendre le mandat de la MINURSO à la surveillance des droits humains dans la dernière colonie en Afrique.

Les manifestants ont demandé à la France de renoncer au soutien et à la protection de l'occupant marocain dans les enceintes internationales, de respecter le droit au peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, ainsi que la libération des prisonniers politiques sahraouis, en particulier ceux de Gdeim Izik.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.