Maroc: Le village solaire d'Id Mjahdi se dote d'un Centre éducatif

Le village solaire d'Id Mjahdi, premier village 100% autonome en matière d'énergie au Maroc, relevant de la commune d'Ounagha (province d'Essaouira), vient de se doter d'un Centre éducatif dédié à la promotion de l'enseignement préscolaire.

A cette occasion, une cérémonie d'inauguration de cette nouvelle structure de formation et d'apprentissage a eu lieu, samedi, en présence notamment des membres de l'Association Essaouira-Mogador, porteur du projet du village solaire Ait Mjahdi, de responsables du ministère de l'Energie, de partenaires français dudit projet, des élus locaux ainsi que d'autres personnalités.

Composé de deux salles de classe entièrement meublées et équipées d'outils éducatifs, d'un château d'eau et à terme, d'un terrain de sport et d'un espace de jeux, ce Centre profitera aux enfants âgés de 4 à 6 ans du village d'Ait Mjahdi comme à ceux en provenance de villages voisins.

Ce Centre offrira donc des prestations préscolaires (alphabétisation, sensibilisation, formation, éducation non formelle...), outre des classes d'alphabétisation pour les femmes et des activités socioculturelles selon les besoins.

Il se fixe pour objectif d'oeuvrer pour la sauvegarde du patrimoine social, économique, urbanistique et culturel de la région, la promotion du village ou encore le renforcement du tissu économique local.

Ce projet novateur s'assigne pour missions également de développer des actions pour préserver l'environnement et la déforestation, avec par exemple la mise en place de dispositifs d'énergies renouvelables essentiellement solaires, et de créer un lien social entre les habitants du village en favorisant l'accès à un centre d'éducation par la construction d'infrastructures scolaires (à savoir une école maternelle, un terrain de sport, un centre d'alphabétisation pour adultes).

Dans une allocution de circonstance, Tarik Ottmani, président du bureau exécutif de l'Association Essaouira-Mogador, s'est félicité de cette initiative citoyenne dédiée à promouvoir l'enseignement préscolaire chez les enfants du monde rural.

Il a tenu à rappeler que ce projet s'inscrit dans la continuité de la réalisation en 2017 du premier village solaire d'Afrique et de la construction d'une coopérative féminine d'huile d'argan sur ce même territoire.

"Réalisés dans le cadre des opérations de mécénat des entreprises +Le Petit Olivier+ et +Intermarché+, avec la participation du Cluster solaire et MASEN, et avec le soutien de la Fondation Mohammed VI pour la sauvegarde de l'arganier et de l'Association Essaouira-Mogador, ces équipements structurants pour Douar Id Mjahdi fonctionnent aujourd'hui très bien, au profit des habitants de ce même village", s'est-il félicité.

M. Ottmani a émis le voeu de voir ce projet s'élargir davantage, mettant en avant l'impact socioéconomique de cette structure sur le quotidien des habitants du village.

La présidente de la commune d'Ounagha, Mme Amal El Hentati, a exprimé toute sa joie et sa fierté de voir ce projet aboutir, louant au passage la qualité du partenariat et de la coordination ainsi que la synergie créée entre acteurs marocains et français pour que ce projet-pilote complet et intégré puisse voir le jour.

Rachid Belmokhtar, membre de l'Association Essaouira-Mogador, a relevé que ce projet porte en lui les germes d'un espoir, notant que le Maroc est un pays de diversité, multiculturel, et disposant d'un énorme potentiel humain.

"Des actions comme celle d'aujourd'hui sont à saluer et à encourager dans la mesure où elles permettent de réduire les fossés, et d'introduire le confort et la modernité au niveau de ces villages", a-t-il relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.