Algérie: Bedoui évoque les principaux axes de l'action du gouvernement et ses décisions

Alger — Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a évoqué dans son intervention lors de la réunion du Conseil des ministres tenue sous la présidence du chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, les principaux axes de l'action du gouvernement et ses décisions, ainsi que les mesures prises depuis la tenue du dernier Conseil des ministres.

"L'action du Gouvernement se poursuit à un rythme plus soutenu pour garantir le fonctionnement ordinaire de tous les services et structures de l'Etat, offrir en permanence au citoyen un service public de qualité, et faire réussir tous les rendez-vous à caractère social, marqués par une intense activité et un fort intérêt des citoyens, telle la rentrée sociale", a affirmé M. Bedoui.

"L'action du Gouvernement a été marquée, durant cette période précise, par une intensification du travail de terrain et des visites d'inspection des membres du Gouvernement pour s'enquérir des préoccupations quotidiennes des citoyens et prendre les mesures urgentes pour leur prise en charge, a-t-il ajouté rappelant que les membres de l'exécutif ont eu à constater la mise en œuvre de toutes les décisions prises par le Gouvernement lors de ses précédentes réunions", a-t-il ajouté.

"L'intervention du Gouvernement est toujours intervenue à temps pour éliminer tous les obstacles auxquels se heurtent nos grandes entreprises nationales, à l'instar de Sonatrach et du Complexe sidérurgique d'El Hadjar, outre le parachèvement des projets nationaux stratégiques ayant un impact majeur sur l'économie nationale et l'attachement aux engagements de notre pays avec ses partenaires", a ajouté M. Bedoui.

Il a indiqué en outre que l'action du Gouvernement avait été marquée par "la proximité et la prise en charge des préoccupations quotidiennes de nos citoyens en matière socioéconomique, notamment la catégorie des jeunes et des franges fragiles aux besoins spécifiques", affirmant que "les décisions ont été immédiatement prises à leur faveur en vue de répondre à leurs aspirations".

Depuis la réunion du dernier conseil des ministres en date du 09 septembre 2019, a-t-il souligné, "nous avons tenu quatre (04) réunions de Gouvernement, sept (07) réunions interministérielles et une (01) réunion du Conseil des Participations de l'Etat (CPE), lors desquelles nous avons procédé à l'examen et l'adoption de l'avant-projet de loi organique modifiant la loi organique N18-15 du 02 septembre 2018 relative aux lois de Finances, du projet de loi de Finances de 2020, et celui sur les hydrocarbures, ainsi que 08 décrets exécutifs, en sus de l'approbation de la conclusion de 11 marchés de gré à gré simple avec les entreprises publiques, au profit de différents services de l'Etat".

Toutes les administrations et les instances mobilisées pour déjouer toute tentative d'atteinte à la l'impartialité et la crédibilité de l'élection Présidentielle.

Le Premier ministre a entamé son allocution lors du Conseil des ministres en mettant en avant "le travail colossal consenti par l'ensemble des institutions de l'Etat ayant fait montre de solidarité pour sortir de la crise qui en est à ses derniers jours après la convocation du corps électoral par le chef de l'Etat, connu pour son dévouement et sa fidélité au pays et au serment des chouhada".

"La judicieuse décision portant organisation de l'élection présidentielle dans les délais impartis a mis les points sur les I, ce qui évitera, sans doute, notre pays de tomber dans le vide institutionnel", a-t-il fait savoir, ajoutant que "l'histoire retiendra l'acte des vaillants enfants de ce pays qui lui ont fait éviter de tomber dans le chaos dès le début".

L'Armée nationale populaire est garante du fonctionnement de toutes les institutions, c'est grâce à elle que l'Etat ne s'est pas effondré. Elle est le seul garant de l'unité du pays et le défenseur de la souveraineté nationale, tout en étant fidèle à ses nobles missions constitutionnelles permettant à l'ensemble des institutions de l'Etat de s'acquitter de leurs missions légales et administratives dans les meilleures conditions et de répondre aux besoins quotidiens des citoyens", a-t-il mis en avant, soulignant que "tout un chacun puise sa force de celle de son Armée qui, dès le début, était en faveur de la volonté du peuple et qui, aujourd'hui, met tout le monde face à leurs responsabilités pour faire aboutir ce rendez-vous décisif de l'histoire moderne de notre pays".

Bedoui a fait savoir qu'il avait instruit toutes les parties concernées à l'effet "de mettre à la disposition de l'autorité nationale indépendante des élections (ANIE) tous les moyens humains et matériels pour assurer le bon déroulement de ce rendez-vous électoral dans le cadre du respect deslois et des principes de la neutralité, de régularité, de transparence et de crédibilité".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.