Madagascar: Mahaleo forever - Antsahamanitra sous le charme

La complicité entre Dame et Ony en chantant Isekely.

Dama et ses frères d'arme ont investi hier Antsahamanitra, à partir de 15 heures. Les fans ont été au rendez-vous pour une grande fête qui a duré, comme c'est souvent le cas, jusqu'au coucher du soleil. Mahaleo a présenté des titres anthologiques avec des textes poignants.

Il n'est en effet pas rare que Mahaleo tienne la scène durant quatre heures, entouré de musiciens adroits. Le groupe n'est avare ni de son temps ni de son énergie. Avec quarante ans de carrière, plus d'une centaine de chansons, il sait toujours distiller, de cette voix étonnante, qui passe sans tracas du grave à l'aigu, le vazo miteny, cette musique qui conscientise les citoyens malgaches, où guitares et batterie se mêlent avec un but avoué : faire réfléchir. Car si Mahaleo est au départ un fan de la musique de Bob Dylan, le collectif a su puiser dans ses racines de quoi sortir une sonorité malgache. Il réserve également à chacune de ses chansons le

Les fidèles en communion avec leur idole.

meilleur des accueils. Anaraka anao, Isekely, rain'ny voanjo, ne quittent pas les lèvres des Malgaches. Figure majeure de la chanson à texte depuis 40 ans, le groupe Mahaleo n'arrête pas de séduire le public. Le collectif a bercé presque deux générations. A Antsahamanitra, le groupe a fait revivre les années 1970-1980 aux fans venus nombreux. Assisté par Dama, Ony a donné son maximum pour satisfaire le public, comme s'il était déjà dans le groupe depuis longtemps. Cette aisance a surpris le public. « Je vois que Ony a assuré » dixit Eliane, une inconditionnelles du groupe. De son coté Andry, un fan de Fafah souhaite le rétablissement de son idole. «Le revoir sur les planches est mon souhait », a-t-il murmuré. Le groupe Mahaleo a traversé les époques avec ses couplets. Le groupe a vu grandir ses fans. Les chansons de Bekoto et ses compères figurent dans le patrimoine de la chanson malgache.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.