Gabon: Lord Ekomy Ndong, parle de "la traite négrière" dans un documentaire

14 Octobre 2019

Invité par la chaine France 3 Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre du documentaire dénommé "La Traite Atlantique, archipel de la mémoire", le Rappeur gabonais Lord Ekomy Ndong a parlé de*la traite négrière * à un auditoire essentiellement composé de lycéens.

La chaine de télévision France 3 Nouvelle-Aquitaine a invité Lord Ekomy Ndong à prendre part au documentaire "La Traite Atlantique, archipel de la mémoire" . Dans ce documentaire qui remue le couteau dans la plaie de l'histoire de l'Homme noir, le leader vocal du groupe Mauvaizhaleine a transmis aux élèves du Lycée Monge-La Chauvinière ce qu'il sait de cette sombre période de l'humanité. Le choix porté sur la personne de Lord Ekomy Ndong n'est pas fortuit. Par ces textes, le Rappeur que l'on sait attaché à le mémoire de l'histoire de l'Homme noir, a très souvent évoqué le sujet de la traite négrière.

C'est aux côtés des chercheurs, enseignants, politiques... que Lord Ekomy Ndong a participé au documentaire. On peut dire sans se tromper que les jeunes du Lycée Monge-La Chauvinière étaient à l'école de l'histoire. Par de telles initiatives, les jeunes nourrissent leurs connaissances. Lord Ekomy Ndong a sans doute aimé transmettre un peu de lui aux jeunes Lycéens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.