Ile Maurice: Sanjiv Ramdanee - «Je répliquerai par voie judiciaire»

«A request will be made to the cabinet to consider the following: 1. An exceptional rebate of 40% instead of 30%; 2. Soft support in terms of accommodation and transport -air, sea and Land for the latter; 3. The possibility of having an escrow account whereby this will be a form of guarantee for the payment of the rebate amount.» C'est ce qu'écrit Sanjiv Ramdanee, le Chief Executive Officer de Mauriplage Beach Resort Limited et de Maradiva Villas Resort & Spa, dans un courriel en date du 5 août 2015 à l'équipe américaine de production The Weinstein Company (NdlR, trois ans avant le scandale concernant l'un des deux fondateurs de la boîte Harvey Weinstein).

Ce courriel est aussi copié à sa soeur et épouse du Premier ministre Kobita Jugnauth. L'année suivante, soit dans le cadre du Budget 2016-2017, le Film Rebate Scheme passe effectivement d'un remboursement de 30 % à 40 % des dépenses locales encourues pour les productions de films. Sanjiv Ramdanee a-t-il joué un rôle majeur dans cette décision ? Le principal concerné, que nous avons interrogé hier, affirme qu'il répliquera par «voie judiciaire». Et précise, au passage, que The Weinstein Company n'a rien à voir avec Serenity. Puisque le premier film hollywoodien tourné à Maurice a été réalisé par Steven Knight.

Toute cette affaire revient dans l'actualité avec la censure d'une vidéo de Top FM sur ce que cette rédaction appelle «Serenitygate». Hier, au cours de ses deux congrès à Mahebourg et Bamboux-Virieux, le Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth, n'a pas non plus commenté cette polémique impliquant le clan Jugnauth-Ramdanee.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.