Ile Maurice: Déclaration ethnique - «Nou paré pou laguer!»

Non, il ne se laissera pas démonter par l'objection de la commission électorale et de l'Etat pour le remplacement d'un juge dans le «Constitutional Case» intenté par Rezistans et Alternativ contre l'État. Le procès a été appelé ce lundi 14 octobre et l'Electoral Supervisory Commission par le biais de Me Anwar Mollan, le représentant du Parquet, Prameeta Devi Goordyal-Chittoo et Me Kumari Kamlesh-Domah pour la commission électorale ont objecté à la motion visant à remplacer le juge Caunhye qui est actuellement en mission à l'étranger.

Ce dernier devrait rentrer au pays à la fin de ce mois. Mais le chef juge a désigné Rita Teelock comme son remplaçant.

Face à ces objections, l'avocat de Rezistans ek Alternativ a demandé un renvoi pour pouvoir consulter son client. Le procès sera à nouveau appelé demain, mardi 15 octobre.

Pour rappel, dans sa motion, le parti de gauche demande un ordre de la cour autorisant les aspirants candidats au scrutin national, prévu le 7 novembre, à ne pas décliner leur appartenance ethnique lors du Nomination Day.

Dans une déclaration à la presse, Ashok Subron, de Rezistans ek Alternativ, a indiqué qu'il est hors de question de laisser tomber. «Est-ce démocratique de rejeter les candidatures de ceux qui se déclarent Mauriciens ? Est-ce normal ? Nous sommes dans une situation très très grave. Nou na pa pou lais bann dirizean empess nou particip dan sa elections la. Nou paré pou laguer couma bizin. Nou parer pou pran bann lezot action», dira-t-il. Avant d'appeler à «un sursaut du Mauricianisme lors bann arierer ki pé blok sa election la».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.