Cote d'Ivoire: Moov Cyberlab 2019 - Plus 6000 jeunes formés gratuitement aux métiers du numérique

14 Octobre 2019

Du 27 Mai au 02 octobre 2019, ce sont précisément 6703 jeunes qui ont bénéficié gratuitement de formation aux métiers du numérique.

Lancée depuis 2015, Moov Cyberlab, vise résorber la fracture numérique. Ce, en mettant stimulant les jeunes à développer leurs compétences dans le domaine digital.

Cette caravane qui a parcouru 10 villes de l'intérieur du pays et 10 communes du district autonome d'Abidjan et banlieues, du 27 mai au 2 octobre 2019, a connu un succès total, selon ses initiateurs.

Selon les organisateurs, l'édition 2019 de Moov Cyberlab a été un succès. Avec 3167 bénéficiaires dont 75,8% de garçons et 24,1% de filles pour ce qui concerne les villes de l'intérieur du pays et 3526 jeunes formés dont 73,9% de garçons et 26,1% de filles pour l'étape d'Abidjan et banlieues.

Cette édition a enregistré, en terme de participation féminine, une hausse de 7% (25% en 2019 contre 18% en 2018).

Les auditeurs ont bénéficié de formations accélérées pratique dans cinq (5) modules et 240 sessions de formation gratuite. Ces formations ont pour but d'ouvrir l'esprit des jeunes aux nouveaux métiers du web, de leur permettre de maitriser rapidement les techniques du digital pour en faire un métier.

Au terme de leur formation, ces jeunes sont ainsi capables d'être des community managers, des analystes Web, des Web entrepreneurs. Mieux, ils pourront même s'installer à leur propre compte ou pour le compte d'une agence digitale », a expliqué un responsable de l'opérateur de téléphonie mobile.

Cette initiative est un appui à l'entreprenariat et insertion des jeunes via les Tic. Lancé en 2005, cette initiative est un engagement sociétal de Moov CI, un projet de formation d'éveil et de développement de compétences des jeunes dans le domaine digital.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.