Soudan: La société américaine Baker examine des moyens d'étendre ses investissements au Soudan

Khartoum — Le ministre de l'Énergie et des Mines, Ing. Adel Ali Ibrahim s'est réuni, dimanche avec le président de la société Baker Hughes au Nord-Afrique au Golfe, Ayman Khattab.

La rencontre a bordé sur des moyens d'étendre des investissements de la société dans l'exploration, la production de pétrole et les services sur le terrain dans les puits, l'introduction de nouvelles technologies afin d'augmenter la production de pétrole et la réhabilitation des puits après leur arrêt.

Il a salué le rôle de Baker Hughes et ses grandes capacités et ses technologies modernes dans le secteur du pétrole et du gaz, affirmant que son ministère est prêt à travail sérieusement avec la société afin d'accroître la production de pétrole et l'exploitation du gaz pour l'intérêt du pays, réaffirmant que l'investissement dans l'énergie et les mines est ouvert à toutes les entreprises américaines et internationales.

L'ingénieur Ayman Khattab a passé en revue l'expérience de la société un an après son entrée dans le secteur du pétrole et du gaz, grâce au partenariat intelligent avec (UNS) dans le domaine des services de puits de pétrole, qui réalisé du succès en introduisant de nouvelles technologies qu'ont contribué au retour des puits de production après leur arrêt, confirmant ainsi la volonté de l'entreprise de travailler dans des projets de production de pétrole et de gaz, d'électricité, de pétrole, de transférer et de posséder des technologies modernes et de développer des cadres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.