Soudan: Le ministre des affaires étrangères - Le Soudan et le Sud-Soudan forment un peuple dans deux pays

Khartoum — La ministre des Affaires étrangères Mme. Asmaa Mohammed Abdullah a reçu dimanche Mme Joanna Veronica présidente du Comité des sanctions de l'ONU contre l'état du Soudan du Sud et son équipe d'experts.

Mme Joanna a salué le rôle du gouvernement soudanais dans le soutien aux accords de paix au Soudan du Sud et a souligné que le Soudan a un rôle important à jouer dans le processus de paix en raison de sa connaissance approfondie de tous les aspects juridiques liés à la situation politique dans l'état du Soudan du Sud.

Elle a également félicité le Soudan d'avoir accueilli des réfugiés du Soudan du Sud, ce qui a eu un impact positif sur la protection des civils, en particulier des femmes et des enfants.

Pour sa part, la ministre a souhaité la bienvenue à Mme Joanna et à la délégation qui l'accompagnait, soulignant que le Soudan et le Soudan du Sud constituaient un seul peuple dans deux pays et que le Soudan souhaitait instaurer la paix dans le Sud.

La ministre a souligné que la sécurité et la stabilité du Sud-Soudan constituaient la sécurité et la stabilité du Soudan et que, par conséquent, le Soudan souhaitait soutenir la formation du gouvernement de l'unité nationale le 12 novembre 2019 après avoir été reporté à six mois.

La ministre a abordé les problèmes liés à la formation du gouvernement de l'unité nationale et à la mise en œuvre de l'accord de paix au Soudan du Sud, notant à la nécessité d'allouer des ressources financières pour la mise en œuvre de l'accord qui implique de grandes ressources financières plus large que possible pour l'état du Soudan du sud.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.