Afrique de l'Ouest: Ag et élection présidence UFOA - Antonio Souaré, comme prévu !

14 Octobre 2019

Antonio Souaré a été porté à la présidence de la Zone Ouest A de développement de la Confédération africaine de football (Caf). Le président de la Fédération guinéenne de Football remplace à ce poste le Sénégalais, Me Augustin Senghor.

Le président de la fédération guinéenne de football a été élu à l'unanimité par ses pairs lors de l'assemblée générale extraordinaire de l'Union tenue ce samedi 12 octobre à Dakar. Le président sortant et président de la FSF avait annoncé son départ à la suite de sa réélection au comité exécutif de la CAF ;

Sud Quotidien l'avait annoncé dans son édition du week-end. Après 8 ans à la tête de la présidence de la Zone Ouest A de développement de la Confédération africaine de football Me Augustin Senghor a passé le témoin à Antonio Souaré à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire de l'instance sous régional tenu ce samedi.

Le nouveau président a été élu à l'unanimité par ses pairs venus du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Mali, de la Mauritanie, de la Sierra Leone ou du Sénégal.

Il faut souligner qu'après sa réélection au comité exécutif de la CAF au mois de juillet dernier, Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football avait annoncé son départ de cette structure. «Je voulais avant de parler de bilan, féliciter le nouveau bureau.

Antonio Souaré n'est plus à présenter. Aujourd'hui, s'il a fait l'unanimité à notre sein. Cela coulait de source que si Augustin (Senghor) part, c'est Antonio (Souaré) qui arrive. Il a fait ses débuts au niveau de la base avec l'un des plus grands clubs guinéens et africains (Horoya AC).

Mais aussi en tant que président de la fédération guinéenne de football, on a vu l'élan que le football guinéen a pris», a rappelé Me Augustin indiquant que la nouvelle équipe va travailler avec beaucoup de «cohérence et d'efficacité» au vu des nouveaux statuts standards et du bureau retreint qui est mis en place.

Dans son discours, le nouveau président entend rester dans la continuité mais aussi placer la réorganisation et la modernisation des structures au premier plan des réformes à mener. «Je remercie le président Augustin Senghor pour le travail qu'il a eu à faire pendant ces 8 dernières années.

Cela facilitera la tâche pour la continuation. Nous demanderons toujours son conseil. Il faut prendre de la hauteur et reconnaître les mérites de quelqu'un.

Je remercie mes collègues d'avoir fait confiance en moi par acclamation Nous assumerons et nous marcherons avec responsabilité » a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.