Congo-Brazzaville: Jean Guy Blaise Mayolas - « Nous devons mettre les chances de notre côté pour aller au Chan »

interview

Les Diables rouges affronteront, le 20 octobre, le Nzalang national de la Guinée équatoriale, dans le cadre du match retour du tour qualificatif à la phase finale du Championnat d'Afrique des nations (Chan). Le président de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) a assuré, dans cet entretien, que sa structure entend mettre tout en oeuvre pour réussir le pari de la troisième qualification du onze national, la deuxième d'affilée après 2018. Il n'a pas non plus oublié les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2021.

Le championnat national a repris ses droits. Quelle sera, selon vous, la particularité de cette saison 2019-2020 ?

Dejà, j'ai personnellement instruit la Ligue nationale de football (Linafoot) pour que rien ne nous échappe cette année, dans la qualification des joueurs, les comportements et l'organisation des rencontres. Vous êtes sans ignorer que notre football en a besoin. Chez nous, les équipes ont souvent de sérieux problèmes dans la qualification des joueurs. Il y a trop de tricherie des âges et autres. Heureusement que d'ici là, nous allons rentrer dans Fifa connect. Celui qui va chercher à tricher sera rattrapé à tous les niveaux, puisque cette tricherie va demeurer définitive, même si en changeant de fédération, il ne pourra plus jouer. L'autre problème se situe au niveau de la désignation des officiels. J'ai demandé à la commission des arbitres d'être un peu regardante dans le choix des officiels qui font les matches. C'est vrai que l'erreur est humaine, mais il ne faut pas en abuser. Nous allons, avec la Linafoot, veiller à la réussite de ce championnat. Vous avez vu qu'il y a un nouveau dans la cour des grands, Racing club de Brazzaville qui, pour sa première expérience, nous a prouvé qu'il mérite sa place.

A peine le championnat lancé, deux forfaits ont été enregistrés...

Personnellement, je les mets dans le cadre des problèmes des clubs. Ce n'est pas par rapport aux moyens parce que la fédération a fait un effort louable, en donnant à chaque club, pour un premier temps, deux millions cinq cent mille francs CFA. Nous leur avions remis un million cinq cent mille en espèce et un million pour s'acquitter des droits de participation comme dit le règlement. Nous leur avons facilité la tâche. Quant au problème interne des clubs, il nous dépasse. Je crois que prochainement, on ne connaîtra plus ces forfaits.

Qu'en est-il de l'avenir de la Coupe du Congo ?

Elle va rester "Coupe du Congo", mais elle ne sera peut-être plus qualificative à une compétition africaine, je crois que ce sera une décision fédérale. Par rapport à son organisation et sa finalité, nous serons en mesure de ne prendre que les deux premiers du championnat pour les engager en compétitions africaines. Là au moins, nous serons dans les normes de la Confédération africaine de football (CAF), parce que la Coupe du Congo se termine en août alors que courant ce mois, c'est le démarrage des compétitions de la CAF. Vu le calendrier qui a changé, je crois que la fédération va se prononcer le moment venu à propos. L'objectif, pour nous, est de reconquérir les deux autres places que nous avons perdues. Dans les années à venir, le Congo doit retrouver ses quatre places en compétitions africaines.

Le Congo, justement, a un rendez -vous, le 20 octobre, dans le cadre des éliminatoires du Chan. Comment la Fécofoot s'organise-t-elle autour de cette rencontre ?

Le souhait de tous les Congolais, c'est d'aller au Chan qui se joue derrière la maison, c'est-à-dire au Cameroun, en 2020. L'équipe a commencé les entraînements depuis l'avant dernière semaine et sera internée dès le 14 octobre, car nous attendions six joueurs locaux qui étaient en Thaïlande. Nous avons essayé de faire quelques efforts pour que celle-ci soit à Kintélé, dans le but de préparer ce match décisif pour nous car nous devons mettre toutes les chances de notre côté pour arracher cette qualification.

Après ce match, les Diables rouges vont enchaîner avec les éliminatoires de la CAN 2021. Quelle est la vision de la Fécofoot à propos ?

La vision pour une fédération, c'est d'aller à une phase finale de la CAN. Cela fait deux éditions au cours desquelles nous avons été absents. Nous devons nous qualifier, parce que l'image de notre pays en dépend. Je réunissais le staff technique dans nos bureaux, il y a quelques jours, et j'ai dit que nous devons nous battre pour arracher la qualification. Mais seulement dans ce championnat, il ne faut pas manquer les matches à domicile. C'est surtout cela qui nous a privés d'une qualification à la CAN 2019. Nous avons fait trop de matches nuls à domicile et connu trop de défaites. Cette année, nous sommes en train de prendre les dispositions pour être au moins meilleurs chez nous et aller arracher les nuls ou des victoires à l'extérieur. Nous sommes en train de réfléchir comment mettre les chances de notre côté. J'ai dit au staff technique que le souhait pour nous, c'est d'aller au Cameroun en 2021.

Votre mot de la fin.

Je veux que tout le peuple congolais nous accompagne, le 20 octobre, en vue de cette qualification que nous cherchons de tous nos cœurs. Que les Congolais arrivent nombreux au stade accompagner et encourager le onze national, pour qu'au soir de cette date, nous soyons tous soulagés par cette qualification, la troisième à cette phase finale du Chan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.