Cameroun: Retour du chef de l'Etat - Ferveur populaire des transporteurs de Yaoundé

Cinq syndicats de transporteurs urbains ont organisé samedi dernier, une caravane de soutien au président Paul Biya, lors de son passage de l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen au Palais de l'Unité

Partis de la paroisse EPC de Messa (Yaoundé II), des centaines de conducteurs de mototaxis, de taxis et de cars de transports se sont ébranlés vers le carrefour Mvog-Mbi, ensuite vers la Poste centrale samedi dernier. Près de 30 véhicules étaient ainsi parés aux effigies du chef de l'Etat. Ils ont eu pour point de chute le carrefour de l'Ecole de police où des déclarations ont été faites à la presse pour témoigner toute la gratitude au président de la République pour la bonne conduite des institutions de la République, la sage et clairvoyante préservation de la paix sociale, la cohésion entre les religions et les régions, ainsi que le succès du Grand dialogue national.

M. Mouncharou, président du syndicat des chauffeurs de mototaxis, a soulevé des clameurs et des cris, sous un concert de klaxons des mototaxis et des cars de transports des étudiants : « Le président Paul Biya est l'homme du présent et de l'avenir; sa bonne conduite des affaires de la République, l'appui constant aux syndicats des transporteurs que nous sommes, la réduction des contrôles routiers, la lutte acharnée contre la corruption massive, sont appréciés de nous tous », a-t-il déclaré. Poursuivant sur cette lancée, des propos élogieux seront prononcés par d'autres présidents d'associations réunies d'abord à l'EPC de Messa, puis à l'Ecole de police.

Les syndicalistes ont néanmoins souhaité une nouvelle forme de dialogue avec l'administration afin de revoir à la baisse les coûts de certaines taxes et l'intensification de la lutte contre la corruption. Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, avec à ses côtés, le ministre d'État, ministre de l'Enseignement supérieur, Pr. Jacques Fame Ndongo, a félicité les associations réunies pour cet acte patriotique et les a invitées à être les artisans de la paix auprès du gouvernement de la République. « En passant de l'étape des syndicats d'opposition vers l'étape des syndicats de propositions et de soutien à l'action publique, vous faites preuve de responsabilité aux yeux du chef de l'Etat», a conclu le ministre Grégoire Owona.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.