Ile Maurice: Drogue - Elle purge Rs 7,8 M d'héroïne, son complice nigérien arrêté

Elle a quitté l'hôpital, dimanche 13 octobre, après avoir purgé pour Rs 7,8 millions de boulettes d'héroïne. Edith Ncube, une Zimbabwéenne de 44 ans arrêtée le 2 octobre, fait face à une accusation provisoire de drogue. Un Nigérien de 55 ans, Okeahialam Nwachukwu, a aussi été arrêté dans cette affaire.

La quadragénaire était arrivée à Maurice le 1er octobre sur le MK 852 en provenance de Johannesburg. Edith Ncube a vite été soupçonnée de transporter de la drogue par les officiers de la Customs and Anti-Narcotics de la douane et les limiers de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU). Elle a été placée sous surveillance policière.

Le lendemain une opération a été montée par les limiers de l'ADSU de la Southern Division. Un contrôle de livraison a été mis en place et les deux africains ont été arrêtés avec 278 g d'héroïne dans un hôtel à Trou-aux-Biches. Dans la soirée, Edith Ncube a purgé 16 boulettes de drogue. Elle a été transportée à l'hôpital de Rose-Belle, le 3 octobre. Pendant trois jours consécutifs, la Zimbabwéenne a restitué des boulettes d'héroïne dont la valeur est estimée à Rs 7,8 millions.

Edith Ncube et Okeahialam Nwachukwu ont été placés en détention policière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.