Cote d'Ivoire: Trafic illicite - Plus de 40 tonnes de drogues et de stupéfiants saisies

14 Octobre 2019

Un réseau de trafiquants de drogue de la sous-région démantelé par la Direction de la police des stupéfiants et des drogues (Dpsd).

Le commissaire principal de police, Touré Mabonga épouse Atchet, par ailleurs Directrice de la police des stupéfiants et des drogues (Dpsd), a conduit deux opérations dans la période du 5 octobre au 12 octobre 2019.

A l'en croire, ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et de faux médicaments. Elles visent la ville d'Abidjan et celles de l'intérieur, notamment Abengourou. En termes de bilan, la première responsable de ce département de la police ivoirienne a indiqué avoir saisi 44,358 tonnes durant ces opérations.

Selon le commissaire principal de police, Touré Mabonga épouse Atchet, la première opération conduite le 5 octobre a permis la saisie d'un camion en provenance de la ville d'Abengourou contenant 40 tonnes de stupéfiants et d'interpeller huit personnes.

« Les médicaments saisis sont essentiellement composés de tramadol et de diazepane et plusieurs autres types de médicaments.

Le tramadol et le diazepane qui étaient utilisés sur ordonnance médicale, sont malheureusement aujourd'hui détournés à des fins toxicomaniaques. Cette quantité de 40 tonnes a une valeur marchande estimée à 1,6 milliard de F Cfa selon les experts.

Ces trafiquants profitent généralement des heures tardives comme deux heures et trois heures du matin pour circuler.

C'est pourquoi nous voulons une vigilance accrue de nos agents et une franche collaboration entre les opérateurs économiques et les autorités de police pour renforcer les contrôles routiers », a précisé la directrice.

La deuxième opération est celle du 12 octobre. Au cours de cette opération, les agents ont saisi 4,358 tonnes de drogue.

« Ces saisies sont généralement effectuées dans les mêmes conditions. Les camions partent de la Guinée pour se ravitailler en volailles au Mali avant de les déverser au Ghana en passant par le Burkina Faso. A en croire nos sources, les auteurs de ce type de trafic attendent leurs camions depuis le Ghana.

Et c'est du Ghana que le trafic se passe à travers des stratégies comme la confection des doubles plaques servant à dissimuler la drogue dans le camion afin de faciliter le passage de tout l'équipage en transitant par la ville d'Abengourou, et par la suite, celle d'Abidjan pour regagner la Guinée.

Toutefois, avec la collaboration des personnes de bonne volonté, ces trafiquants ont été appréhendés », rassure le commissaire principal de police, Touré Mabonga épouse Atchet, Directrice de la police des stupéfiants et des drogues.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.