Soudan: Le Ministre des AE reçoit la présidente du Comité de Sanctions de l'ONU sur le Sud Soudan

Khartoum — - La Ministre des Affaires Etrangères, Asma Mohamed Abdallah, a reçu Dimanche à son bureau la Présidente du Comité des Sanctions des Nations Unies sur le Sud Soudan, Mme Joanna Veronica, et la délégation d'Experts qui l'accompagnait.

Mme Veronica a apprécié le rôle joué par le Gouvernement Soudanais dans le Soutien aux Accords de Paix de l'Etat du Sud Soudan, grâce à sa Connaissance approfondie des Aspects Juridiques liés à la Situation Politique au Sud Soudan.

Elle a également apprécié le rôle du Soudan dans l'Accueil des Réfugiés du Sud Soudan, une question qui a eu des Répercussions Positives sur la Protection des Civils, en particulier des Femmes et des Enfants.

La Ministre des Affaires Etrangères a souhaité la bienvenue à la Présidente du Comité de Sanctions des Nations Unies sur le Sud Soudan et à la délégation qui l'accompagnait, soulignant que les Peuples du Soudan et du Sud Soudan formaient en réalité un Peuple dans deux pays, affirmant que le Soudan souhaite contribuer à la Paix au Sud Soudan.

Elle a passé en revue l'Evolution de la Situation Politique au Soudan après la Victoire Historique de la Révolution de Décembre, une question qui a un effet positif sur les Relations entre le Soudan et le Sud Soudan.

Elle a affirmé l'importance de la Sécurité et de la Stabilité au Sud Soudan pour soutenir la Sécurité et la Stabilité au Soudan, réitérant son soutien à la Formation du Gouvernement d'Union Nationale dans l'Etat du Sud Soudan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.