Cote d'Ivoire: Koffi Noël - "Les comptables des ministères gèrent plus de 8. 000 milliards de fcfa"

L'Institut panafricain des professionnels comptables (IPPC) a organisé, le jeudi 10 octobre dernier dans un hôtel à Abidjan-Plateau, un petit-déjeuner débat sur le thème : « Pour une profession comptable responsable et pérenne, quel rôle pour un institut à vocation syndicale?».

Le président de l'Institut panafricain des professionnels comptables (IPPC), Yao Koffi Noël a insisté, au cours de cette rencontre, sur la nécessité d'élargir la profession de comptables : «

Quand on prend l'Ordre des experts-comptables, il ne regroupe exclusivement que les comptables qui exercent à titre indépendant, alors que nous avons des experts-comptables qui exercent en entreprises et dans les ministères.

Les comptables des ministères gèrent 8. 000 milliards de FCFA, c'est-à-dire le Budget de l'État, alors que les experts-comptables d'entreprises ne gèrent même pas plus de 100 millions de FCFA. Si nous n'élargissons pas la famille à tous les comptables, il y aura un handicap.

C'est pourquoi, le prochain combat de l'IPPC c'est la reconnaissance de tous les comptables comme étant membres d'une famille unique. L'objectif de cette rencontre c'est de réunir toute la famille des comptables.

L'Ordre des experts-comptables a une tutelle, le ministère de l'Économie et des Finances, l'IPPC n'a pas de tutelle.

Nous pouvons donc mener des combats de type syndical, ce que l'Ordre des experts-comptables ne peut pas le faire ». Une quarantaine de comptables et d'experts-comptables ont participé à ce petit-déjeuner débat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.