Burkina Faso: Crise au CDP

document

Après les 1re et 2e lettres respectivement à Léonce Koné et à Eddie Komboïgo, cette fois-ci c'est aux militants du CDP que Blaise Compaoré a adresse depuis Abidjan le message dont teneur suit.

Les 7 et 8 octobre 2019, j'ai eu, avec une délégation de la direction politique nationale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), une séance de travailà laquelle une délégation des camarades sanctionnés lors du Congrès extraordinairedu 22 septembrea pris part.

Après les échanges et l'exploitation des documents remis par chacune des deux délégations,

1, Je déplore de n'avoir pas été consulté par la direction du parti sur la nature et le niveau des sanctions qui ont été prises à l'encontre de certains militants.

Dans la conjoncture actuelle, ces mesures, qui frappent des camarades pour la plupart jamais sanctionnés auparavant, sont de nature à affaiblir gravement laformidable dynamique de reconquête du pouvoir engagée par le parti malgré les multiples obstacles auxquels il a fallu faire face avec courage et abnégation.

Aussi, dans le souci de maintenir et de renforcer cette force politique, j'ai invité la direction à prendre les dispositions utiles pour les rapporter.

2. Je désapprouve l'attitude de certains militants de notre parti tendant à saisir la justice, même s'ils affirment que c'est faute de se faire entendre à l'interne qu'ils en arrivent à cette extrémité.

C'est pourquoi, j'appelle à l'arrêt et au retrait de toutes les plaintes en justice tout en invitant les uns et les autres à privilégier des débats sains et constructifs à l'intérieur des structures, organes et instances du parti.

3. La gouvernance d'un parti politique qui a géré pendant de nombreuses années notre pays doit s'efforcer de tendre vers le plus grand rassemblement possible et rechercher l'unité d'action et la cohésion permanentes de ses militants.

Je convie les uns et les autres à bien vouloir mettre en pratique cette vision pour un CDP toujours plus conquérant.

4. Enfin, je renouvelle mes vives félicitations aux militantes et aux militants pour leur engagement, leur résilience, leur esprit de parti, toutes choses qui ont favorisé des victoires importantes malgré les conditions difficiles dans lesquelles on avait relégué le parti.

D'autres combats sont encore à mener. Je prie chacun de vous de continuer à travailler pour la cohésion et l'unité indépendamment du niveau de responsabilité dans les structures, organes et instances du CDP.

VIVE LE CDP

Démocratie - Progrès - Justice

Abidjan, le 11 octobre 2019

Blaise COMPAORE

Fondateur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.