Sénégal: 11 citernes d'eau du waqf au comité d'organisation du magal 2019

Dakar — La Haute autorité du Waqf dit avoir mis à la disposition du comité d'organisation du magal 2019, 11 citernes d'eau d'une capacité de 10.000 litres chacune, en guise de contribution à cette manifestation religieuse annuelle commémorant le départ en exil du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba.

"Au total, onze (11) citernes d'eau ont été remis au comité d'organisation du Magal de Touba. Chaque citerne a une capacité de 10 000 litres", peut-on lire dans un communiqué de la Haute autorité du waqf parvenu à l'APS.

Le communiqué précise que le carburant nécessaire à la rotation de ces citernes "a également été offert par la Haute Autorité du Waqf. Soit trois (03) rotations par jour, pour une durée de trois jours".

Selon le communiqué, la cérémonie de remise de ces citernes a eu lieu dimanche, à la résidence "khadimou rassoul" de Darou Minam, "sous la conduite de Madame Oulimata Diop, directrice générale de la Haute autorité du Waqf".

La Haute autorité du Waqf a été créée par une loi datant de mai 2015 relative au waqf, et par le décret du 14 avril 2016 fixant les règles d'organisation et de fonctionnement de la Haute Autorité du Waqf.

"Elle a pour missions principales de développer et d'administrer les waqf publics, de contrôler et de superviser les waqf de famille et d'intérêt public et de promouvoir le développement des waqf", indique le communiqué.

Il ajoute qu'un waqf "peut être défini comme une aumône volontaire à utilité perpétuelle (sadakha jaariya). Il s'agit d'un investissement d'ici-bas et dans l'au-delà. C'est également un outil efficace de lutte contre la pauvreté".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.