Congo-Brazzaville: Concert de casseroles des étudiants en administration pour protester

Quelques 1863 étudiants finalistes de l'Ecole nationale moyenne d'administration (ENMA) qui attendent d'être recrutés depuis bientôt dix ans pour certains, organisent un sit-in agrémenté par un concert de casseroles devant le ministère de la Fonction publique. Ils ont entamé lundi 14 octobre la quatrième semaine de leur mouvement.

Lundi ces étudiants ont bravé la pluie en début de matinée au rythme des fanfares et des vuvuzelas. « Nous voulons notre intégration dans la paix », peut-on lire sur une longue banderole qu'ils ont déployée. Mais, dans leurs déclarations, on sent bien la colère.

« Qu'est-ce qui se passe finalement ? On ne nous recrute pas pourquoi. Qu'est-ce qui se passe », s'interroge une étudiante. « Nous sortons de l'ENMA. Nous sommes là et nous avons besoin du boulot. On est là. Nous avons des enfants, ce qui signifie que nous sommes de grandes personnes », souligne une autre.

« La loi dit que dès que nous finissons notre formation nous sommes intégrés (dans la fonction publique) automatiquement. Malheureusement nous constatons que notre situation d'intégration ne vient pas », se désole un autre étudiant.

« Nous ne sommes pas allés à l'école pour rester à la maison », rappelle une manifestante.

« Déçus les autorités »

D'après les manifestants leur mouvement se déroule dans l'indifférence totale des autorités gouvernementales. « Nous sommes là depuis quatre semaines.

Tous les ministres passent par là. Ils n'ont pas le souci de nous demander ce qui se passe. Rien du tout. Nous sommes à deux pas du Palais présidentiel. En tout cas, nous sommes déçus des autorités congolaises », dénonce une étudiante en colère.

« Trop c'est trop. Seule une décision sincère et conséquente des autorités mettra un terme à notre sit-in », ont prévenu ces jeunes étudiants formés dans une dizaine de filières allant des douanes à la gestion scolaire en passant par la diplomatie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.