Afrique Centrale: Paix et sécurité - Un vent d'espoir souffle dans la région des Grands Lacs

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la région, Xia Huang, a indiqué, le 14 octobre à Brazzaville, au sortir d'une audience avec le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, qu'un vent d'espoir y souffle.

« Je constate que depuis quelques mois, comme toutes les parties affirment unanimement, un vent d'espoir souffle dans la région des Grands Lacs », a déclaré Xia Huang.

Le diplomate onusien a expliqué d'il est « venu de nouveau écouter monsieur le président pour savoir comment les Nations unies pourront mieux accompagner et appuyer les pays de la région pour mieux assurer la paix et la sécurité, et surtout pour les aider à s'engager dans un processus de développement ».

Xia Huang rentre d'une mission à New York, aux Etats-Unis d'Amérique, où il a fait une communication au Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation prévalant dans la région des Grands Lacs. Il estime que c'est avec les acquis du développement que les pays de cette région d'Afrique parviendront à mieux assurer la paix et la sécurité.

« Le président a tenu à me donner des conseils. Je vais les partager à mes collègues et collaborateurs pour voir comment tous les services onusiens pourront travailler en synergie pour mieux accompagner les pays de la région », a-t-il dit.

Notons que le chef de l'Etat congolais assure actuellement la présidence de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.