Congo-Brazzaville: Rencontre citoyenne - Jeremy Lissouba face à ses mandants

Le député de la deuxième circonscription électorale de l'arrondissement 2 de Dolisie a organisé, le 12 octobre, son premier contact avec sa base, au cours duquel il est allé restituer les conclusions des dernières sessions de l'Assemblée nationale.

L'élu de Dolisie 2 était attendu par ses mandants sur plusieus sujets de la vie nationale, entre autres, la crise économique qui secoue le pays depuis plusieurs années.

A ce sujet, il leur a expliqué que celle-ci n'est pas seulement due à la baisse du prix du baril de pétrole, mais est aussi structurelle à cause de la mauvaise gérance des investissements publics, la dette, la corruption, le manque de transparence, etc.

Toutefois, a-t-il assuré, le gouvernement a mis en place une stratégie nationale de relance économique et un accord a été signé, en juillet dernier, avec le Fonds monétaire international pour aider le pays à sortir de cette situation.

Cet accord, a précisé Jeremy Lissouba à ses mandants, est assorti de quarante-huit mesures pour assainir les finances publiques. Le respect de ces engagements, a-t-il ajouté, va permettre au pays de retrouver ses équilibres macro économiques.

Il a indiqué qu'au moment où le gouvernement exécute son programme, les parlementaires sont appelés à contrôler son action et la population doit rester vigilante, prête à dénoncer des antivaleurs. C'est de cette façon, a-t-il insisté, que le pays pourra percevoir le bout du tunnel.

« Personne ne peut prétendre seule résoudre la crise dans laquelle le pays est plongé, c'est l'affaire de tous les Congolais », a-t-il souligné.

Outre la restitution des derniers travaux de l'Assemblée ntaionale, Jeremy Lissouba n'est pas allé rencontrer sa base les mains vides.

Il a doté l'école primaire Solidarité de Dolisie de quelques tables bancs, achevé les travaux de réhabilitation du bâtiment du centre de santé intégré de Tsila, abandonnés lors de la municipalisation accélérée. Son équipement et son inauguration sont prévus dans un proche avenir.

Les doléances recueillies au cours de l'échange ont porté sur le manque d'éclairage public, d'eau dans certains quartiers, les difficultés d'accès à l'université pour des bacheliers issus des parents pauvres, les frais exorbitants d'écolage...

Prenant bonne note de toutes ces doléances, il a promis de les transmettre à qui de droit, rappelant que ses interventions dans l’hémicycle portent souvent sur des salaires impayés des agents de l'hôpital général de Dolisie, des facturations de la Société d'énergie du Congo, des diplômés sans emplois, l'accès aux médicaments, les besoins de base des Congolais et leur qualité de vie.

L'élu de Dolisie 2 a pris l'engagement de revenir souvent à sa base. Il a envisagé la création d'une structure de réflexion autour des thématiques telles les problèmes d'environnement, d'habitat et de salubrité ; de développement économique ; de santé d'alimentation et d'hygiène ; d'éducation, de sport et de la culture ; de sécurité, de solidarité et de cohésion sociale.

Notons que Jeremy Lissouba est député dans la circonscription électorale de l'arrondissement 2 de Dolisie sous le label de l'Union panafricaine pour de la démocratie sociale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.