Ile Maurice: Krish Caunhye - «Nous allons montrer à Pravind Jugnauth comment le pouvoir égale à l'enrichissement»

Dans les jours à venir, «nous allons lui montrer comment le pouvoir égale à l'enrichissement. Nous allons lui montrer comment on a donné un oeuf pour prendre un bœuf». Propos du directeur de «Top FM», Krish Caunhye, qui réagit aux propos musclés du Premier ministre sur Serenitygate.

Pravind Jugnauth visiblement énervé avait pris la parole à Triolet, hier soir, lundi 14 octobre. Pendant la majeure partie de son discours il a fait état de son bilan et a critiqué son principal adversaire, Navin Ramgoolam. Mais vers la fin il s'en est pris à Top FM suite à son clip (devenu viral) sur SerenityGate. «Je dis que Pravind Jugnauth noie le poisson. Il confond "Top FM" avec "Top TV" qui sont deux entités. Qu'il ne se trompe pas de cible», indique Krish Caunhye.

Krish Caunhye estime en outre que «ce qui s'est passé hier est extrêmement grave car il a fait des provocations qui auraient pu mettre la sécurité de la presse indépendante en péril. Mais nous allons lui montrer que nous ne dansons pas au son de sa musique». En fait, hier, se tournant vers des journalistes et photographes, Pravind Jugnauth a demandé si le représentant de Top FM était présent. Le Premier ministre lui a cependant demandé de ne pas s'identifier car il y va de sa sécurité. Mais très vite, il s'est rattrapé pour dire : «Mo kontan ou la pou kouver é mo pédir sa pou ou sékirité.»

«Mo dir pa vinn zet labou lor mo fami.

Pravind Jugnauth explique qu'il n'a pas encore digéré ce reportage, car, selon lui, c'est une attaque contre sa famille, tout comme on l'avait fait en 2014. «Zot pé atak mo madam ek mo bofrer. Mwa ki pran désizion, pa atak mo fam.» Heureusement, a-t-il ajouté, qu'il a «une épouse qui est solide et qui l'épaule dans son travail».

Revenant au SerenityGate, Pravind Jugnauth a dit que tout est passé par des procédures pour le tournage du film. Il a précisé qu'une partie de la délégation présente pour le tournage du film a hébergé à l'hôtel Trou-aux-Biches, dont le propriétaire est la famille Espitalier-Noël, et une autre partie de la délégation à l'hôtel Be Cosy, qui appartient à Ezra Jhuboo, candidat du PTr aux élections. «Mo dir pa vinn zet labou lor mo fami. Pou enn léfé boomerang, sa pou vir lor zot mem.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.