Soudan: Les cadres humains qualifiants représentent la priorité pour le secteur des ressources animales

Khartoum — Le symposium des perspectives, de facto et des perspectives de l'avenir des professionnels des ressources animales a souligné l'importance du développement du secteur des ressources animales pour sa contribution considérable dans l'économie nationale.

Les participants au symposium ont affirmé la nécessité de se concentrer sur le renforcement des capacités des cadres en ressources animales.

Le Dr. Mujtaba Yousif, coordinateur du comité de concertation des employés au ministère, a affirmé dans son allocution avant le symposium que le ministère dispose d'une base de données et de cadres qualifiés capables de mettre en place des projets d'auto-investissement dans le secteur des ressources animales au profit des employés.

Le Dr. Yousif a exigé de meilleures conditions de service pour les employés du ministère.

Pour sa part, le représentant de Forces de la liberté et du changement, Mohamed Deyaa Al-Din a annoncé que le ministre des Ressources animales et de la Pêche serait annoncé cette semaine, soulignant que les trois candidats à ce poste avaient été sélectionnés en fonction de normes et d'efficacité, mettant l'accent sur l'importance du ministère de des Ressources animales dans l'économie nationale et la sécurité alimentaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.