Soudan: Stage de formation pour la force en attente de l'Afrique de l'est commence à Khartoum

Khartoum — Le stage de formation destiné la Force en attente de l'Afrique de l'est (FAAE-EASF) a été lancé lundi à l'Institut d'études de la paix à Khartoum dans le domaine de la planification de tâches communes en présence du Gen.(Maritime) Majdi Sayed Omar chef d'état major des forces maritime représentant le ministère de la défense et de la présidence d'état major interarmées en plus de l'ambassadeur Abdallah Omar directeur du secrétariat de l'organisation et un nombres de leaders des forces armées, police et composante civile.

Lors de la séance d'ouverture de la session, le Général Majdi Sayed Omar a souligné que le Soudan, par sa position géostratégique, cherche avec les frères du continent à développer des mécanismes permettant à l'Union Africaine de réaliser la sécurité et la stabilité sur tout le continent et de se préparer à faire face aux défis de l'avenir.

Bien que Dr. Abdullah Omar, Directeur du Secrétariat de l'Organisation a loué les efforts déployés par le Soudan pour appuyer les activités de l'Organisation et sa contribution à ce qu'elle joue pleinement son rôle d'équipement des forces contribuant aux opérations de maintien de la paix.

De son côté, le brigadier général Alaeddin Osman Mirghani, commandant des forces de l'Afrique de l'Est, a déclaré à la presse que la session réunissait les composantes militaires, policières et civiles de la FAAS-EASF de tous les États Membres pour l'intégration et la coordination d'une intervention chaque fois que nécessaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.