Madagascar: NTIC - Le GEM propose une suppression des droits d'accises sur les télécommunications

Normalement c'est aujourd'hui que débute la session extraordinaire de l'Assemblée Nationale dans laquelle notamment, le projet de Loi de Finances 2020 sera étudié.

Appelé à se prononcer sur le sujet, le Groupement des Entreprises de Madagascar (GEM) a proposé un certain nombre de mesures.

Baisse des prix. Parmi ces mesures, la détaxation du gaz domestique pour lutter contre la déforestation, et la suppression ou la réduction forte des droits d'accises pour le secteur des télécommunications. Sur ce dernier point et sous l'impulsion du président du Groupement des Opérateurs de Télécommunications (GTM), Patrick Pisal-Hamida , par ailleurs Administrateur Directeur Général du Groupe Telma, appuie cette initiative qui est la seule à ses yeux pouvant permettre une baisse des prix des télécommunications pour les usagers Malagasy sans impact pour les finances de l'Etat. En effet, suite aux études présentées, une baisse significative des droits d'accises accompagnée d'une baisse des prix pour les consommateurs entrainera de facto, une hausse de la consommation et donc une hausse des recettes de TVA... compensant ainsi l'impact d'une baisse des DA. Le secteur des télécommunications connait une croissance annuelle supérieure à 10% depuis quelques années. Une croissance annuelle en 2020 de 25% de l'usage entraînerait une hausse des recettes fiscales de TVA de 5% (la TVA étant de 20%) ... compensant ainsi une baisse de 5% des DA (si les DA passaient de 8% actuellement à 3%) comme suggéré par Patrick PISAL-HAMIDA. « Il est donc indispensable pour créer ce levier supplémentaire de croissance que tous les opérateurs proposent des mesures fortes », soutiennent les opérateurs

Désenclavement rural. Telma n'a pas lésiné sur les efforts souhaités par les consommateurs. En effet, en cas de réduction de 5% des DA, elle s'est engagée à baisser immédiatement de 50% le prix de son offre de fibre optique grand Public dans tout le pays (125 000 ARTTC au lieu de 249 000 ArTTC). Ce prix permettra à des dizaines de milliers de foyers Malagasy de pouvoir se connecter au monde numérique pour notamment, l'éducation de leurs enfants. Telma s'est aussi engagé à investir massivement pour le désenclavement rural et permettre l'adoption par tous les Malagasy des télécommunications et du numérique... ce qui accentuera la croissance du secteur et les recettes fiscales de TVA.

Cette réduction forte et exemplaire des prix et ces investissements massifs dans les zones rurales s'inscrivent pleinement dans le projet présidentiel consistant à placer le numérique comme moteur d'un développement rapide du pays. Un exemple que les autres opérateurs devraient suivre en proposant d'une part, des réductions aussi fortes, et d'autre part des engagements clairs d'investissement rural pour bénéficier de cette mesure tant attendue par les consommateurs, et ainsi répondre au souhait du ministre de tutelle de faire baisser rapidement les prix des télécommunications...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.