Cote d'Ivoire: Comment le pays travaille à devenir un carrefour de l'innovation

15 Octobre 2019

"Il est nécessaire de signifier que le gouvernement ivoirien accorde une importance particulière à l'innovation. Il ambitionne de faire de la Côte d'Ivoire un carrefour de l'innovation ». C'est ce qu'a indiqué le ministre du Commerce et de l'Industrie, Souleymane Diarrassouba, le 8 octobre dernier, à l'ouverture de la 11e conférence Meide sur « l'évidence analytique concernant l'innovation et le développement » au Plateau.

Cette volonté du gouvernement ivoirien, a expliqué le ministre du Commerce et de l'Industrie, a guidé les orientations de la politique industrielle adoptée en 2012.

L'un des objectifs de cette politique industrielle est de renforcer les capacités d'innovation de la Côte d'Ivoire en termes de nombre de centres de recherche, de brevets déposés annuellement et d'investissements alloués à la recherche.

« Ces investissements devraient passer de 0,4% du PIB (masse salariale y compris) actuellement à 1% du PIB dans les années à venir», a indiqué Souleymane Diarrassouba. Pour favoriser l'innovation, a-t-il poursuivi, le gouvernement ivoirien a entrepris depuis 2012 différentes initiatives.

Il s'agit notamment de l'adoption de la loi relative à l'enseignement supérieur et de la loi portant orientation et programmation de la recherche scientifique et l'innovation technologique.

On note également l'élaboration et l'adoption d'un document de politique d'innovation et de vulgarisation des technologies avec l'appui de la JICA (Agence japonaise de la coopération internationale) et la mise en place du Fonds d'appui à la recherche et à l'innovation (FONARI), doté d'un montant de 500 millions de FCFA.

Il est prévu la mise en place du Fonds national pour la science, la technologie et l'innovation. Selon Souleymane Diarrassouba, cette volonté du gouvernement de promouvoir l'innovation se manifeste à travers l'accompagnement qu'il apporte aux start-up.

Ainsi, 30% des start-up ayant des prototypes et des business plans ont bénéficié de l'accompagnement du gouvernement. 50% du portefeuille de projets réalisés par ces start-up sont orientés vers le secteur de la technologie.

« Le gouvernement entend poursuivre les efforts pour faire de l'innovation le pilier du développement du pays », a insisté le ministre du Commerce et de l'Industrie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.