Cote d'Ivoire: Journée de mobilisation des médias contre le cancer de sein - Duncan annonce la construction d'un centre régional de radiothérapie et d'oncologie à Grand-Bassam

15 Octobre 2019

La Cote d'Ivoire a décidé de plus lésiner sur la prise en charge du cancer de seins. Qui continue de faire des ravages. Le vice-président de la République de Cote d'Ivoire, Daniel Kablan Duncan a annoncé le samedi 12 octobre dernier la construction d'un Centre régional de référence de Radiothérapie et d'Oncologie médicale à GrandBassam.

C'était lors de la 3ème journée de mobilisation des médias contre le cancer de sein (JMMC) tenue à l'Istc ( Cocody). Présidant cette journée, le vice-président ivoirien a indiqué que ce centre couvrira toute l'Afrique de l'ouest.

Selon lui, il s'agit d'un projet conclut entre le gouvernement ivoirien et la Corée du Sud pour un coût de 69,525 milliards de FCFA. « Briser le mythe du cancer de sein » était le thème de cette journée qui s'est déroulée dans le cadre "d'Octobre Rose" mois dédié à la sensibilisation de lutte contre ce fléau.

L'objectif de cette journée de mobilisation, a signifié le M. Kablan Duncan, est d'engager les professionnels des médias pour une sensibilisation accrue, permanente contre cette maladie chronique. Et de promouvoir également les politiques et programmes d'appui à la lutte contre le cancer de sein.

« Nous devons faire en sorte que le traitement du cancer du sein soit développé en Cote d'Ivoire » s'est-il engagé. Le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé a, pour sa part, salué l'Ong Echos médias et sa présidente, Mme Léah Guigui pour cette initiative.

« C'est un vrai combat pour lequel tout doit être mis en œuvre à l'effet de réduire le taux de mortalité. En tout cas le gouvernement est engagé.

Mobilisons -nous ensemble et continuons à sensibiliser les populations ivoiriennes afin de leur donner des chances de vivre car le pays a besoin de tout le monde » a lancé le ministre Aka Aouélé.

Melle Guigui, par ailleurs commissaire générale de cette journée, a souligné que le cancer de sein est un problème de santé publique. Selon elle, une femme sur deux en Côte d'Ivoire se consulte tardivement.

Et plus de mille décès, at-elle poursuivi, sont occasionnés par ce fléau. C'est pourquoi, elle a invité les femmes de Côte d'Ivoire à se faire dépister tôt.

Au cours de cette cérémonie, Abidjan.net a reçu le prix de la meilleure entreprise de presse pour la lutte contre le cancer de sein.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.