Guinée: Les jeunes avocats à l'école de la dignité

15 Octobre 2019

L'association des jeunes avocats de Guinée (AJAG), a organisé ce week-end à la cour d'appel de Conakry une formation à l'endroit d'une cinquantaine de jeunes avocat dans la commune de Kaloum.

Le formateur Me Mohamed Traoré, a fait savoir que, pour cette première session il s'agit :" d'échanger avec une cinquantaine de jeunes confrères sur le devoir de la dignité de l'avocat, cette obligation qui est faite à l'avocat de abstenir de tout comportement de tout actes qui pourraient amoindrir ou affaiblir le respect qu'il inspire aux clients aux justiciables et aux public de façon général.

Ce devoir de dignité lui interdit par exemple du démarchage de la sollicitation de clientèle et de faire une publicité qui ne soit pas nécessaire à l'information du public",explique le formateur.

D'après l'ancien bâtonnier Me Mohamed Traoré, la profession d'avocat permet bien sûr la publicité à l'avocat ,mais dans le strict respect cadre de l'information du public.

"Il y a aussi le secret professionnel que nous avons abordé, l'avocat dans l'exercice de sa profession reçoit certains nombre d'informations tant de la part de son client que de la part de l'adversaire de son client ou de l'avocat de celui-ci ",précise t-il.

De son côté, Me David Beavogui, avocat au barreau de Guinée Secretaire général des jeunes avocats de Guinée à dit:"Le bureau exécutif sous la houlette de Me Moussa Diallo, prie à bras le corps dès son investiture la formation des avocats et surtout particulièrement les jeunes avocats. il est parti d'un postulats que les avocats ne connaissent pas les principes généraux qui registre leur profession .

Il y va non seulement de l'intérêt de l'avocat mais aussi du personnel judiciaire mais pourquoi pas des clients et du public.C'est pourquoi nous avons initiés une série de formation à l'endroit des jeunes avocats et de tout le corps du métier en général".

Parlant des perspectives, le secrétaire général de l'association, Me David Beavogui, est allé tout droit dans ses bottes :" Nous voulons que l'avocat guinéen soit compétitif , compétitif dans la mesure ou, il doit connaître non seulement les instruments qui gouvernent sa profession, mais aussi les principes de fonctionnement des autres barreaux non seulement de la sous-région, mais aussi de l'étranger.

C'est même le début du déclenchement d'une séries de formation à l'endroit des jeunes avocats de tout le corps du métier en général qui concerne non seulement la dignité de l'avocat, le secret professionnel, l'avocat dans ses rapports avec ces confrères,ces clients aussi avec les magistrats , il y a également l'avocat et la fixation des honoraires , les conflits d'intérêts ce sont trois séries de formation qui sont en cours qui doit se dérouler dans ce mois d'octobre et les autres mois qui suivent ", explique t-il.

Par ailleurs, Louis weinling -Gaze, élève avocat au barreau de Toulouse a livré ses sentiments "cette formation est une bonne chose. Car, on sait bien que les avocats ont toujours ces besoins de formation. Se former pour tendre vers toujours plus de déontologie. Parce que le droit evolu c'est pour cela que les avocats evolu avec lui", souligne le participant du barreau de Toulouse.

Et d'ajouter :"L'intervention du bâtonnier et chacun des intervenants avocats ont permis d'élever le débat que l'on appelle le mode d'exercice. Les sujets debatus sur la question de dignité propre au règle de déontologique générale de la profession ,mais particulièrement sur la dignité".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.