Guinée: Violences à Conakry - Des citoyens victimes de brigandage sur l'axe Hamdallaye-Bambéto

15 Octobre 2019

La manifestation déclenchée hier par le Front National pour la Défense de la Constitution se poursuit ce mardi 15 octobre 2019 dans la capitale Conakry. Ce matin, l'axe Hamdallaye, Concasseur jusqu'à Bambeto reste encore bloqué par des jeunes en colère. Ils règnent en maitre en brulant des pneus à ces endroits situés dans la banlieue de Conakry, commune de Ratoma.

Aucun véhicule n'arrive à passer. Les conducteurs sont obligés de reboucher chemin pour emprunter l'autoroute Fidel Castro ou la route de ma trajectoire Taouyah-Lambayi.

Sur les lieux, nous avons constaté des usagers qui sont victimes de brigandage. Les jeunes manifestants les pourchasse pour les retirer leurs objets (téléphone, argent ou porte-monnaie).

Avant de quitter les lieux, aucune présence des forces de l'ordre n'a été signalée. Cette manifestation a été organisée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) dans le but d'empêcher la proposition d'une nouvelle constitution qui permettra au chef de l'Etat Alpha Condé de briquer un troisième mandat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.