Burkina Faso: Des jeunes africains s'inspirent des idéaux du père de la Révolution

15 Octobre 2019

La communauté étrangère vivant au Burkina Faso a salué la mémoire du père de la Révolution burkinabè, Thomas Sankara, le dimanche 13 octobre 2019 à Ouagadougou.

Des jeunes africains ont décidé de valoriser et de promouvoir les idées des leaders panafricanistes à travers le projet intitulé : «Initiative, vulgarisons la vision des leaders panafricains». C'est dans ce cadre que la communauté étrangère vivant au Burkina Faso a rendu hommage au père de la Révolution burkinabè, le dimanche 13 octobre 2019 à Ouagadougou.

A cet effet, les étudiants venus d'une dizaine de pays africains ont visité le domicile familial de l'ancien président pour commémorer l'anniversaire de sa disparition.

Selon le coordonnateur général des jeunes africains, Hassan Mahamat Hachim, une telle initiative a pour objet de mettre en avant les acquis de la Révolution et de mieux appréhender les idéaux panafricanistes du père de la Révolution.

Pour lui, le capitaine Thomas Sankara a légué aux jeunes africains, un style, une inspiration, une ligne à suivre dont s'incarnent les plus nobles aspirations de la jeunesse. «Les idées de ce jeune capitaine sont des chemins tracés pour l'avenir de l'Afrique et de sa jeunesse.

La disparition de ce dirigeant charismatique, le 15 octobre 1987, a bouleversé tout un continent, brisant ainsi l'espoir d'émancipation auquel avait su donner ce leader à la jeunesse africaine», a-t-il confié.

Pour le représentant de la communauté des étudiants au Burkina Faso, Gildas Hien, l'initiative est un message pour inciter la jeunesse africaine à avoir une vision pour le devenir du continent afin de suivre les traces du père de la Révolution.

En rappel, le capitaine Thomas Sankara est arrivé au pouvoir le 4 août 1983 avec pour objectif, la défense des idéaux de la Révolution. Assassiné le 15 octobre 1987, sa vision continue de fasciner la jeunesse africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.