Sénégal: Guterres appelle à un soutien massif en faveur des filles et femmes rurales

Dakar — Le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a invité mardi la communauté internationale à avancer résolument vers un avenir meilleur en soutenant les femmes et filles rurales du monde entier.

"Ces pionnières de l'énergie verte, qui sont toujours les premières à adopter de nouvelles techniques agricoles et à intervenir en cas de crise, peuvent être un puissant moteur de progrès partout sur la planète", ajoute-t-il dans une déclaration rendue publique à l'occasion de la célébration le même jour de la Journée internationale des femmes rurales.

Il rappelle que les femmes rurales, "piliers" de nombreuses communautés, "rencontrent toutefois maints obstacles qui les empêchent de réaliser leur plein potentiel, alors même que les effets dévastateurs des changements climatiques ajoutent encore à leurs difficultés".

Alors qu'elles cultivent la terre, fournissent la nourriture, l'eau et le combustible et font vivre des familles entières, ces femmes "n'ont pas un égal accès à la terre, au crédit, aux machines, aux marchés et aux responsabilités", regrette le Secrétaire général.

Selon lui, "les changements climatiques accentuent ces inégalités, ce qui aggrave encore la situation des femmes et des filles rurales".

Antonio Guterres souligne que ces femmes rurales "sont pourtant dotées des savoirs et des savoir-faire qui pourraient aider les populations et les sociétés à s'adapter aux conséquences des changements climatiques en adoptant des solutions naturelles à faible émission de carbone".

"Agricultrices et productrices, les femmes jouent un rôle crucial dans la diffusion de pratiques alliant tradition et modernité pour faire face aux variations climatiques et aux phénomènes extrêmes comme les sécheresses, les canicules et les pluies diluviennes", dit-il.

Selon lui, "il est indispensable de donner la parole aux femmes rurales et de les écouter si l'on veut propager des connaissances sur les changements climatiques et inciter les États, les entreprises et les responsables locaux à agir".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.